samedi 19 octobre 2019
A VOIR

|

Un faux roi réussit à arnaquer près de 400 Polynésiens !

Publié le

Publié le 23/04/2014 à 16:59 - Mise à jour le 29/06/2019 à 22:47
Lecture 2 minutes

La Polynésie française semble inspirer beaucoup de rois et présidents fantoches ! Il en est un nouveau qui a réussi à faire des centaines de victimes en deux ans. Pour la justice, ses traces remonte à novembre 2012. Le juge d’application des peines du tribunal de Papeete, reçoit un courrier injurieux et outrageant, émanant d’un groupe d’individus qui prétend constituer la “Cour royale rétablie et signé par le pseudo président. Pure provocation ! Car évidemment, le magistrat dépose plainte.

Les enquêteurs le repèrent. Il refait surface en octobre 2013. Cette “cour royale rétablie” organise des campagnes auprès de la population sur un projet d’aide humanitaire… fictif bien sûr. Les gendarmes gardaient depuis, un œil sur les activités de ce royaume imaginaire mais aux arnaques bien réelles.
C’est hier mercredi 23 avril que la brigade des recherches de Papeete, dans le cadre de la première affaire, interpelle et place en garde à vue le pseudo-président, qui se dit grand chancelier de cette cour fantoche. L’enquête permet de démontrer que pour faire partie de la cour royale rétablie, il demande à ses “futurs sujets” une cotisation de 6 000 Fcfp (50,28 €) afin d’obtenir une carte d’identité de son organisation et l’aide juridique pour les problèmes de terre. Il escroque ainsi plus de 395 personnes. En créant cette “cour royale rétablie”, il organise un État fantôme en désignant des ministres et en créant une banque.

Au cours de la perquisition effectuée au domicile du pseudo-chancelier, les enquêteurs découvrent des tracts appelant à manifester ce samedi 26 avril 2014, dans les rue de Papeete. L’objet de cette manifestation est “une réelle justice digne de la République française”.
Aujourd’hui jeudi 24 avril, le mis en cause est jugé en comparution immédiate. La liste est longue : il est accusé d’outrage à magistrat, escroquerie, usurpation de titre, usage de document créant une méprise avec un acte judiciaire ou un document administratif… Afin de préparer sa défense il demande un report. Il est placé sous contrôle judiciaire jusqu’au 27 mai 2014, date de la prochaine audience.

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Nucléaire : “Il faut que tous nos enfants connaissent...

Sept mois après la disparition de Roland Oldham, Moruroa e Tatou a un nouveau président. Hirohiti Tefaarere a tenu jeudi matin sa première réunion de travail avec les membres de son bureau. Aujourd’hui retraité de l’assemblée, Hirohiti Tefaarere est bien connu pour avoir milité aux côtés des partis indépendantistes tels que le Here Ai’a, Te Nunaa ia Ora, Ea Api avec John Teariki et enfin le Ia Mana te Nunaa. Il a aussi présidé plusieurs clubs sportifs. Cet ancien syndicaliste a été à l’origine des principales réformes sociales du pays. Membre fondateur de Moruroa e Tatou, Hirohiti Tefaarere a créé en 1988 le comité pour la paix Te Rai Hau et en 1987 la Ligue des droits de l’Homme et du citoyen. Son prochain combat : l’enseignement de l’histoire du nucléaire à l’école et faire reconnaître le 2 juillet comme jour férié.

Kassav’ au fenua pour son 40ème anniversaire

C'est la deuxième fois que Kassav' vient au fenua, et cette fois, c'est pour son 40ème anniversaire ! Ils joueront ce soir à To'ata. Jacob Desvarieux, le chanteur du groupe de zouk, était notre invité :

Surf : le Français Jérémy Flores qualifié pour les...

https://www.facebook.com/FFsurf/videos/2504543452957295/ L'aventure s'est terminée pour notre Spartan Michel Bourez et le Français Jérémy Flores, compagnon de la Tahitienne...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X