vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Un diacre polynésien et son épouse tabassés en Nouvelle-Calédonie

Publié le

Publié le 29/08/2016 à 10:55 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:30
Lecture < 1 min.

L’histoire, relatée par nos confrères des Nouvelles Calédoniennes, est sordide. Le couple de Polynésiens, Henri Mamatui, 68 ans, et son épouse Hinano, célébrait paisiblement leurs 46 ans de mariage, en compagnie d’une cousine, dans leur domicile de Koutio, près de Nouméa.

Quelques minutes après que les deux femmes soient allées se coucher, et alors que  le diacre de la paroisse de La Conception profitait de la fraicheur de la nuit sur sa terrasse, quatre individus, dissimulés sous leurs capuches, ont fait irruption dans la maison. Ils ont roué de coups le grand-père, avec une violence extrême.

Son épouse, alertée par le bruit, est sortie  voir ce qui se passait. Elle s’est alors retrouvée nez-à-nez avec l’un des agresseurs qui l’a assommé en lui a assenant un coup de bouteille sur la tête. Les agresseurs se sont ensuite acharnés sur le diacre, le frappant alors que ce dernier était au sol et en sang.

D’après nos confrères des Nouvelles Calédoniennes, c’est un des fils du couple, qui habite au rez-de-chaussée de la villa avec sa femme et ses enfants, qui a fait fuir les agresseurs lorsque, alerté par les cris, il est monté voir ce qui se passait.

Au cours de ce home-jacking particulièrement violent, les cambrioleurs ont eu le temps de voler des clés de voiture et celles de la maison ainsi que plusieurs bouteilles d’alcool. 
 

Rédaction web

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu