fbpx
mardi 25 février 2020
A VOIR

|

Un conducteur de truck scolaire alcoolisé

Publié le

Publié le 11/01/2015 à 15:54 - Mise à jour le 29/06/2019 à 9:17
Lecture 2 minutes

Ce lundi matin à Huahine la brigade motorisée de la gendarmerie de Faa’a et les militaires de la brigade locale ont procédé à un contrôle des véhicules de transport scolaire à l’arrivée des élèves au collège de Fare. Deux bus nouvelle génération et cinq trucks ont ainsi été contrôlés. Au total, treize infractions ont été constatées au niveau de la mise en circulation ou la conduite des cinq trucks.
La plus grave est celle commise par un conducteur de truck contrôlé à 7 heures avec un taux d’alcoolémie de 0,30 milligramme par litre d’air expiré (Équivalence : 0,60 gramme par litre de sang) alors que le seuil maximum autorisé pour ce conducteur professionnel est de 0,10 mg/litre d’air expiré ou 0,20 gramme par litre de sang . Ce conducteur a été verbalisé et le truck immobilisé sur place par les forces de l’ordre jusqu’à l’arrivée d’un conducteur de remplacement désigné par la société de transport.
Selon la gendarmerie, le contrôle a en outre mis en lumière les infractions suivantes :
-1 permis de conduire Cat D non prorogé depuis 2006
-5 Non présentation de carte violette
-1 Pneu lisse
-1 Défaut équipement sécurité (Trousse de secours)
-1 Défaut de signal “Transport scolaire”
-1 Extincteur non entretenu ou vérifié
-2 Non présentation permis de conduire
Par ailleurs, deux infractions ont été retenues pour défaut de port de la ceinture de sécurité à l’encontre de parents venus déposer leurs enfants à l’école à bord de leur véhicule particulier. La gendarmerie rappelle à nouveau que la lutte contre l’insécurité routière demeure l’une de ses priorités y compris dans les îles. Les contrôles seront intensifiés notamment dans les domaines de 
– la lutte contre la conduite sous l’emprise d’alcool et/ou de stupéfiants,
– la conduite, la mise en circulation des deux roues et les équipements de protection de leurs conducteurs et passagers,
– les transports scolaires.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X