samedi 25 septembre 2021
A VOIR

|

Un an de prison pour avoir aspergé sa femme d’essence

Publié le

Publié le 16/09/2018 à 13:49 - Mise à jour le 13/06/2019 à 13:20
Lecture < 1 min.

Le 5 août, de retour d’un repas arrosé où il avait bu 5 litres de bière et 2 de vin,  le quadragénaire avait eu une altercation avec sa femme à leur domicile de Pirae. Il s’est alors saisi d’un jerricane d’essence pour verser le liquide inflammable sur le torse et les jambes de la victime.

Puis il a saisi à briquet et lui a lancé : “je vais te brûler.” Fort heureusement, l’homme n’est pas passé à l’acte. Mais sa compagne est très choquée. “Je me voyais brûler. Je n’ai rien compris à ce qu’il lui a pris”, a-t-elle témoigné auprès des enquêteurs.

Circonstance aggravante, le quadragénaire était sous le coup d’une condamnation d’un an de prison mais avait était placé à domicile par le juge d’application des peines.

Il ne s’explique pas lui-même son geste. Il n’a jamais eu l’intention de la brûler”, a plaidé son avocate.

Outre la peine de prison, le mari devra verser 300 000 francs de dommages et intérêts à son épouse au titre du préjudice moral.

J-B. C. 

Rédigé par

infos coronavirus