vendredi 14 août 2020
A VOIR

|

Un adolescent se tue en vélo : 23ème mort sur les routes

Publié le

Publié le 19/12/2017 à 16:00 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:18
Lecture 2 minutes

C’est une terrible loi des séries. Depuis le week-end dernier, trois personnes ont perdu la vie dans des accidents.

La derniere victime en date est décédée ce mercredi en début d’après-midi à Faaone. Il s’agit d’un adolescent de 17 ans qui était en train de faire du vélo. Selon les forces de l’ordre, ce dernier descendait une pente à vive allure alors que son vélo n’est pas équipé de freins. Le conducteur du véhicule devant lui a freiné pour éviter un autre cycliste. 

L’adolescent, dans l’impossibilté de freiner, a posé un pied sur la voiture et l’autre sur le parapet en béton en bordure de route, ce qui a provoqué sa chute. Le garçon de 17 ans est mort à l’hôpital de Taravao. 

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de ce drame. 

Mardi soir, une femme de 43 ans est également morte à Teva i Uta. Le conducteur de la voiture dans laquelle elle se trouvait s’est assoupi et a perdu le contrôle de son véhicule.

Suite à ces accidents, le haut-commissaire René Bidal, s’est fendu d’un communiqué :

« Ces événements tragiques qui endeuillent de nombreuses familles à la veille de Noël m’incitent à rappeler à l’ensemble des usagers de la route les règles de conduite qui sont aussi des règles d’attention et de prudence, alors que débutent les congés et les fêtes de fin d’année. »

Des chiffres alarmants

Le représentant de l’Etat a indiqué que sur les 23 victimes, plus de la moitié étaient des usagers de deux-roues. 26 % d’entre eux étaient des jeunes de moins de 25 ans.

« Plus de deux tiers (65%) de ces accidents mortels sont liés à la consommation d’alcool et/ou de produits stupéfiants. »

Dans son communiqué, le haut-commissaire précise que les comportements dangereux sur les routes restent très fréquents.

Depuis début 2017, plus de 1500 conducteurs ont été contrôlés en état d’ébriété ou positifs aux stupéfiants. 3000 excès de vitesse ont été constatés. 1000 personnes se sont vues arrêtées alors qu’elles n’avaient pas leur permis de conduire.

René Bidal conclut :

« Aussi, j’ai demandé aux forces de l’ordre de renforcer encore leur présence sur les routes de Polynésie française en ces périodes de fêtes de fins d’années, en faisant porter l’effort, plus particulièrement, sur les contrôles d’alcoolémie et les dépistages de stupéfiants. »
 

Rédaction web avec communiqué
 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Un marin porté disparu au large des Marquises

Le JRCC Tahiti a coordonné pendant deux jours une opération de recherche et de sauvetage pour retrouver un marin tombé en mer, à plus de 400 milles marins (740 km) dans l’ouest des îles Marquises, en eaux internationales.

Les partenaires sociaux sollicitent une rencontre avec les autorités...

Les représentants des centrales syndicales salariales et patronales se sont réunis, en milieu de matinée, au Conseil économique social environnemental et culturel. Ils disent être inquiets de la situation sanitaire du Pays et réclament une rencontre ce jour avec le gouvernement et le représentant de l'État...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV