vendredi 4 décembre 2020
A VOIR

|

Tuamotu : un navire de pêche s’échoue sur l’atoll d’Aratika

Publié le

Lundi 17 février à 13h46, le navire de pêche Mereana 5, victime d’une voie d’eau, a alerté le JRCC Tahiti de son échouement au Nord Est de l’atoll d’Aratika dans les Tuamotu.

Publié le 19/02/2020 à 15:10 - Mise à jour le 19/02/2020 à 15:12
Lecture < 1 min.

Lundi 17 février à 13h46, le navire de pêche Mereana 5, victime d’une voie d’eau, a alerté le JRCC Tahiti de son échouement au Nord Est de l’atoll d’Aratika dans les Tuamotu.

Informés par le JRCC, le maire et le policier municipal se sont aussitôt rendus sur place pour proposer leur assistance à l’équipage avec pour objectif de déséchouer le navire et d’éviter toute pollution. La position du navire sur le récif nécessitant un assèchement permanent ne permettait pas d’envisager une telle manoeuvre. Le capitaine et son équipage sont donc restés à bord du navire pour la nuit afin de surveiller les opérations de pompage et de préserver le bateau.

Mardi 18 février, le Gardian de la marine nationale a effectué un vol de surveillance. Il n’a constaté aucune pollution autour du thonier. L’équipage a été ramené à terre pour passer la nuit en toute sécurité.

Par ailleurs, l’armateur a informé les autorités qu’une équipe d’experts se rendra dès aujourd’hui sur place pour évaluer la situation et envisager une opération de remise à flot du navire.

infos coronavirus

Covid-19 : le service de réanimation du CHPF soutenu par la réserve sanitaire

Depuis le début de la crise, des réservistes sanitaires de métropole effectuent des missions pour renforcer et soulager les équipes de soignants. 12 d’entre eux, spécialisés en réanimation sont arrivés sur le territoire jeudi dernier. Ils travaillent 24 heures sur 24 heure aux côtés des équipes du CHPF. Une mission sur la base du volontariat.