lundi 28 septembre 2020
A VOIR

|

Tuamotu : évacuation de l’équipage du Tuamana à Nengo Nengo

Publié le

Dans la nuit du 20 au 21 janvier, alerté par le déclenchement de la balise de détresse, le JRCC a demandé l’engagement du Dauphin de la marine nationale pour procéder à l’évacuation des six membres d’équipage du navire de pêche Tuamana qui s’était échoué sur l’atoll de Nengo Nengo dans les Tuamotu.

Publié le 22/01/2020 à 9:38 - Mise à jour le 22/01/2020 à 9:45
Lecture < 1 min.

Dans la nuit du 20 au 21 janvier, alerté par le déclenchement de la balise de détresse, le JRCC a demandé l’engagement du Dauphin de la marine nationale pour procéder à l’évacuation des six membres d’équipage du navire de pêche Tuamana qui s’était échoué sur l’atoll de Nengo Nengo dans les Tuamotu.

Le navire qui était en avarie depuis le samedi 18 janvier, faisait l’objet d’une surveillance par le JRCC qui avait mis en place depuis la veille à Hao, l’hélicoptère des forces armées en Polynésie française (FAPF).

L’armateur avait dépêché un autre navire de son armement pour lui porter secours mais la dérive due au vent et aux courants a poussé le navire sur le récif de cet atoll situé à plus 450 milles nautiques (830 km) de Tahiti. L’équipage a été hélitreuillé en urgence pour être mis en sécurité sur l’atoll de Nengo Nengo, avant d’être acheminé sur Hao.

Les marins ont été accueillis par la mairie et pris en charge par les équipes du dispensaire et les pompiers.

Le Tuamana est désormais échoué aux abords du récif de Nengo Nengo, comme l’a constaté le Gardian de la marine nationale qui l’a survolé en milieu de matinée pour évaluation. L’armateur a mis en place une opération d’assistance et un remorqueur privé doit quitter Tahiti en fin de journée.

L’ensemble de l’équipage est sain et sauf grâce à l’anticipation et au professionnalisme des moyens d’assistance et de sauvetage des FAPF coordonnés par le JRCC Tahiti.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Covid-19 : Bientôt des tests antigéniques au fenua

Le ministre de la Santé Jacques Raynal a annoncé la commande de 30 000 tests antigéniques en Nouvelle-Zélande. Ces tests plus rapides vont permettre aux autorités sanitaires de soulager des procédures lourdes en laboratoire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Et sont-ils vraiment fiables ?

Détournement de fonds à Moorea : 4 ans de...

90 millions de Fcfp de fonds publics : c’est l’estimation du détournement qu’aurait mis en place Mickael Vanaa, entre 2013 à 2016,...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV