fbpx
lundi 18 novembre 2019
A VOIR

|

Trafic de paka : deux ans ferme pour les têtes du réseau mais pas de mandat de dépôt

Publié le

Publié le 02/05/2017 à 14:47 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:19
Lecture 2 minutes

Le tribunal n’a finalement pas suivi les réquisitions du représentant du parquet qui, dans la matinée, avait réclamé que les deux hommes, un oncle et son neveu, écopent d’une peine de cinq années de détention ferme et soient incarcérés dès la fin du procès.

La juridiction a d’ailleurs relaxé l’ensemble des 20 prévenus du chef d’association de malfaiteurs pour lequel ils étaient aussi renvoyés. Les deux principaux protagonistes du dossier, un individu  de 50 ans et son neveu de 32 ans, étaient à la tête d’importantes plantations de pakalolo à Teahupoo et au Fenua Aihere, sur la Presqu’île de Tahiti.

De 2009 à 2012, ils y avaient cultivé des milliers de plants de cannabis, 14 0000, selon le calcul du juge d’instruction pour un  revenu potentiel, selon lui, de l’ordre de 110 millions de francs.

Des chiffres qu’ont contestés les intéressés  au cours de l’audience. Ils ont affirmé avoir retiré du trafic environ 5 millions de francs pour le premier et 7,5 millions pour le second.  

Dans leurs plaidoiries, les avocats de la défense ont insisté sur le fait que leurs clients n’étaient pas ancrés dans la délinquance et que les chiffres présentés par le juge d’instruction ne reposaient sur aucun élément tangible.

Pour les 18 autres mis en cause dans le dossier, le tribunal a prononcé la relaxe pour deux d’entre-eux et des condamnations comprises entre un an de prison avec sursis et 18 mois de prison ferme pour les autres.

“Pour la défense, c’est un soulagement  (…) le dossier s’est dégonflé. Le tribunal a appliqué des sanctions beaucoup plus justes”, s’est félicité à l’issue de l’audience Me Gilles Jourdainne, l’avocat de l’un des deux principaux mis en cause.

 D’autant qu’il y a une quinzaine de jour, le tribunal avait prononcé des peines de 7 et 6 ans de prison ferme dans un autre important dossier de trafic de paka.

Le parquet dispose toutefois d’un délai pour faire appel du jugement. Si tel était le cas, un nouveau procès aurait lieu dans quelques mois.
 

Rédaction web avec Sam Teinaore
 

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Hawaiian Pro : O’Neill Massin au round 2, Tereva...

Ils étaient deux Tahitiens dans le même heat, ce vendredi au premier round de la Hawaiian Pro. O’Neill Massin et Tereva David défendaient leur...

Les Eco Warriors reviennent du 12 au 15 novembre

La 4ème édition de l'opération Eco Warrior débute ce mardi 12 novembre sur la commune d'Arue. Cette opération est là pour éveiller les consciences mais aussi afin de mettre en avant tous les acteurs qui œuvrent chaque jour pour un cadre vie plus propre et plus respectueux de l’environnement.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X