mercredi 17 août 2022
A VOIR

|

Sécurité routière : près d’une centaine d’infractions relevées samedi 16 juillet

Publié le

À la demande du Haut-commissaire de la République, une période de contrôles routiers coordonnés et renforcés avait été engagée il y a une dizaine de jours. Selon la DTPN, le nombre d'infractions constatées ce week-end sur les routes du fenua est critique.

Publié le 17/07/2022 à 12:36 - Mise à jour le 17/07/2022 à 16:14
Lecture 2 minutes

À la demande du Haut-commissaire de la République, une période de contrôles routiers coordonnés et renforcés avait été engagée il y a une dizaine de jours. Selon la DTPN, le nombre d'infractions constatées ce week-end sur les routes du fenua est critique.

Avec 16 morts sur les routes depuis le début de l’année et la période de vacances, la répression en matière de sécurité routière se durcit. En coopération avec la police municipale de la ville de Papeete et de la ville de Pirae, une trentaine de policiers nationaux de la DTPN a été déployée ce week end pour lutter contre les infractions au code de la route.

Les chiffres sont les suivants : 649 véhicules ont été contrôlés, dont 92 deux-roues. 7 conducteurs étaient sous l’emprise d’alcool, 5 présentaient un défaut du permis de conduire et 2 un défaut d’assurance. À noter que l’une des premières contraventions pour non port du casque sur vélo électrique été donnée.

À cela s’ajoutent les chiffres de la gendarmerie dans la zone de Punaauia et Faa’a, qui a relevé 78 infractions, dont 15 alcoolémies, 25 excès de vitesse, ou encore un groupe de 12 cyclistes sans éclairage. Le colonel Jérôme Godefroy, commandant de la compagnie de gendarmerie des îles du Vent, rappelle que “sur 2/3 des accidents mortels, ce sont des 2 roues qui sont impliqués. Et dans 2/3 des accidents, la cause est une conduite sous l’emprise d’alcool et de stupéfiants”.

(Crédit Photo : Tahiti nui Télévision)

Lire aussi : Pendant les vacances scolaires, les contrôles routiers seront renforcés

“C’est nos comportements qu’il faut changer. Beaucoup de voitures te rasent, te doublent sans distance de sécurité. Ils te collent parce que tu ne roules pas assez vite, ils restent à 1 mètre derrière toi. Avant même les sanctions, c’est l’éducation et les comportements qu’il faut regarder”, déclare un conducteur de 2 roues originaire de Moorea.

“Traditionnellement, les contrôles sont renforcés pendant les périodes de vacances scolaires. Mais le haut-commissariat a souhaité les accentuer, du fait de nos chiffres, qui ne sont pas très bons […] Il y a beaucoup de phases de médiation, de prévention, mais force est de constater que c’est souvent la répression qui fait réagir les gens”, déclare Marc Cléarc’h, adjoint du directeur territorial de la police nationale.

Malgré ces contrôles, un accident corporel est à déplorer vers 03h00 angle des rues des remparts et du prince Hinoï à Papeete entre 3 véhicules dont 1 deux-roues : 3 conductrices, celle du deux-roues blessée et transportée au CHPF, analyses en cours, une conductrice sous l’empire d’un état alcoolique et la dernière en défaut du permis de conduire, alcoolisée mais en limite sous le taux légal.

infos coronavirus