dimanche 25 octobre 2020
A VOIR

|

Saisie record d’ice : les 5,5 kilos retrouvés dans des sacs de boxe

Publié le

Le Ministre de l’Action et des Comptes publics en métropole, Gérald Darmanin, a félicité les douaniers du fenua pour leur saisie record de 5,5 kilos d'ice samedi dernier, à l'aéroport de Tahiti-Faa'a. La drogue était cachée dans des sacs de boxe.

Publié le 19/09/2019 à 9:31 - Mise à jour le 19/09/2019 à 18:01
Lecture 2 minutes

Le Ministre de l’Action et des Comptes publics en métropole, Gérald Darmanin, a félicité les douaniers du fenua pour leur saisie record de 5,5 kilos d'ice samedi dernier, à l'aéroport de Tahiti-Faa'a. La drogue était cachée dans des sacs de boxe.

C’est la plus importante saisie d’ice jamais réalisée en Polynésie : 5,5 kilos d’ice ont été saisis par les douaniers de l’aéroport international de Tahiti-Faa’a dans la nuit du samedi 14 au dimanche 15 septembre, dans les bagages d’un homme de 44 ans qui revenait d’une semaine à Los Angeles.

(Crédit photo : Flickr @douanefrance)

Le passage au rayon X de ses bagages a permis de détecter des masses compactes inhabituelles dans des sacs de frappe destinés à l’entraînement aux sports de combat. Le découpage de ces sacs a permis aux agents d’extraire des sachets d’ice thermosoudés. L’homme comptait écouler la drogue au fenua. Elle représenterait une valeur sur le marché de la drogue de 1,1 milliard de Fcfp selon Hervé Leroy, procureur de la République.

(Crédit photo : Flickr @douanefrance)
(Crédit photo : Flickr @douanefrance)
(Crédit photo : Flickr @douanefrance)

« Je félicite l’efficacité des douaniers de Polynésie pour la saisie historique de cette drogue particulièrement destructrice. La lutte contre le trafic d’ice est devenue une priorité des services publics en Polynésie française » a déclaré dans un communiqué Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes publics en métropole.

(Crédit photo : Flickr @douanefrance)

L’homme encourt dix ans d’emprisonnement, 894 millions de Fcfp d’amende, une amende douanière égale à la valeur de la marchandise saisie, et la confiscation de tous les biens mobiliers et immobiliers. Un juge d’instruction va être saisi pour poursuivre les investigations et interpeller toutes les personnes intéressées à ce trafic de stupéfiants.

infos coronavirus