vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Rachat du Géant Casino : vers un accord à l’amiable ?

Publié le

Publié le 06/11/2018 à 15:37 - Mise à jour le 13/06/2019 à 13:08
Lecture 2 minutes

Le rachat du Géant Casino de Punaauia était examiné ce mercredi 7 novembre au tribunal de première instance. L’audience n’aura duré qu’une heure. Les avocats de Félix Lai et du liquidateur judiciaire ont demandé au juge des saisies immobilières “d’écarter le droit de préemption de la commune de Punaauia”. L’avocat de la mairie a quant à lui demandé l’application stricte du droit. Chacune des deux parties offrent 460 millions de Fcfp pour l’acquisition de l’ancienne grande surface Géant Casino à Outumaoro. La municipalité veut en faire un espace dédié aux associations et aux manifestations populaires.

“Depuis 2014 déjà, nous avons le projet de rénover entièrement ce quartier (…) et de construire une structure à destination de la population et des associations culturelles, de quartiers… Mais aussi pour les festivités qui sont souvent organisées dans le hall de la commune et qui posent des problèmes de nuisances sonores”  explique Simplicio Lissant, maire de Punaauia.

Ce projet rejoindrait celui de l’entrepreneur Félix Lai. Il voudrait créer un espace dédié aux entreprises locales et aux artisans : “Nous avons pu rencontrer Félix à sa demande et nous avons discuté du projet futur qu’il serait amené à proposer s’il gagnerait le recours. Je dois reconnaître que nos idées sont en train de converger vers ce projet de proposer un lieu qui met en valeur la culture polynésienne et les artisans” poursuit Simplicio Lissant.
 
Quelle que soit la décision du juge des saisies immobilières, la commune de Punaauia a en tous les cas prévu un plan B. Son plan général d’aménagement prévoit désormais que le site de l’ancien Géant Casino devienne un emplacement réservé. L’acquéreur sera donc contraint de se conformer au cahier des charges de la commune.

Le 16 janvier 2019, la décision finale du juge sera rendue.

Sam Teinaore

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV