mercredi 29 juin 2022
A VOIR

|

Quatre personnes secourues aux Marquises… grâce à leur balise de détresse

Publié le

Publié le 14/11/2016 à 14:45 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:30
Lecture < 1 min.

Le JRCC Tahiti a été alerté ce mardi 15 novembre, à 9 heures, par un membre bénévole de la FEPSM (Fédération d’entraide polynésienne de sauvetage en mer) qui venait d’appareiller pour porter secours à quatre personnes en difficulté à bord d’un poti marara en avarie moteur et qui dérivait entre Nuku Hiva et Ua Huka. La mer agitée et la distance n’ont pas permis à l’embarcation de la FEPSM de les retrouver.

Le JRCC Tahiti a pu établir un contact téléphonique avec le poti marara et lui a demandé de déclencher sa balise de détresse à, 9h30. La position exacte du poti marara est alors parvenue à 9h35 au JRCC qui a pu guider l’embarcation de la FEPSM vers le poti marara qui a été pris en remorque et les quatre personnes ramenées saines et sauves, à Nuku-Hiva, à 13h15.

Comme l’a souligné le Haut-Commissaire, la balise de détresse a démontré sa totale efficacité en évitant aux sauveteurs d’avoir à effectuer des recherches fastidieuses, dans des conditions difficiles et onéreuses. Elle a permis de porter secours très rapidement aux victimes, sans inquiétude pour les familles, explique le JRCC dans son communiqué.

Avec communiqué de presse

infos coronavirus