mercredi 1 avril 2020
A VOIR

|

Punaauia : le corps du pêcheur sous-marin a été retrouvé

Publié le

Le corps du jeune chasseur sous-marin disparu a été retrouvé ce mercredi matin au niveau de la passe Nordhoff à Punaauia. La connaissance des lieux des proches et des pêcheurs sous-marins a permis de mener au mieux les opérations de recherche sur zone conduites par le JRCC, le Centre de coordination de sauvetage. Ce tragique accident rappelle que des règles de sécurité sont à respecter pour ce type d’activité.

Publié le 12/02/2020 à 10:26 - Mise à jour le 13/02/2020 à 12:02
Lecture 2 minutes

Le corps du jeune chasseur sous-marin disparu a été retrouvé ce mercredi matin au niveau de la passe Nordhoff à Punaauia. La connaissance des lieux des proches et des pêcheurs sous-marins a permis de mener au mieux les opérations de recherche sur zone conduites par le JRCC, le Centre de coordination de sauvetage. Ce tragique accident rappelle que des règles de sécurité sont à respecter pour ce type d’activité.

Les patrouilles maritimes appuyées par l’hélicoptère Dauphin ont scruté la surface jusqu’à 23 heures mardi soir, sans succès. Ce mercredi matin, les secouristes ont orienté les recherches dans les fonds de la passe. A 9 h 15, le corps du pêcheur sous-marin est localisé sur un banc de sable, à 16 mètres de profondeur, à 20 mètres à l’extérieur de la passe.

« Très rapidement nous avons demandé à la famille de nous dire où est-ce qu’il allait plonger, d’appeler les copains avec qui il allait, explique Antoine Ferry, le directeur du Centre de coordination de sauvetage. Et puis ce matin, les plongeurs sous-marins qui sont venus se rajouter au dispositif ont donné des éléments précieux à la brigade nautique. Grâce à la connaissance de la zone, le corps a pu être retrouvé. »

La victime, un jeune pêcheur de 23 ans, s’était mis à l’eau à 10 heures mardi. Sa famille ne l’a pas vu revenir dans l’après-midi comme prévu.

Teiva, un autre pêcheur sous-marin, a participé aux recherches. Il l’est l’une des dernières personnes à avoir vu le jeune pêcheur dans le lagon. « Sur les deux côtés de la passe, il y a des grottes, indique-t-il. Donc la première chose que j’ai fait, c’est d’aller voir dans les grottes, mais il n’y était pas. »

La passe Nordhoff est réputée dangereuse. Les autorités rappellent qu’une bonne condition physique est requise pour la pratique de la chasse sous-marine. Il ne faut pas partir seul et mieux vaut être équipé d’un flotteur en surface pour être repérable. Les conditions de mer sont aussi à vérifier.

Le JRCC rappelle qu’à la moindre inquiétude, le centre de sauvetage peut être contacté pour lancer le plus rapidement des recherches en mer.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Quels contrôles pour les personnes rentrées au fenua et...

Afin de protéger le fenua de la propagation du coronavirus, l’État et le Pays ont instauré le 16 mars dernier, l’obligation d’une mise en quatorzaine pour l’ensemble des passagers rentrées en Polynésie française depuis la métropole ou l’étranger, y compris les résidents.

Coronavirus : ni détergent ni gel hydroalcoolique sur les...

Pas de détergent, ni de gel hydroalcoolique pour désinfecter les chiens et les chats : l'Ordre des vétérinaires alerte les propriétaires contre les dangers de l'utilisation de ces produits sur un animal domestique.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV