fbpx
lundi 18 novembre 2019
A VOIR

|

Procès Ellacott : l’accusé demande pardon mais n’admet pas

Publié le

Publié le 07/02/2018 à 16:36 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:18
Lecture 2 minutes

« Je ne sais pas. Je n’étais pas moi-même. » Dans le box des accusés, Henry T. lance ces phrases en guise de réponse aux différentes questions. Ce jeudi, le troisième jour du procès de l’agression mortelle de Sandy Ellacott a démarré par l’examen de la personnalité de l’accusé.

Les experts, un psychologue et un psychiatre, sont intervenus par visioconférence. Ils ont indiqué que le mis en cause avait une personnalité normale, sans pathologie. Selon un des experts, il aurait eu pleinement conscience de ce qu’il faisait.

Au moment de livrer sa version des faits, Henry T. a tenté de minimiser son implication dans la mort du jeune Sandy, un soir de 2015 à Bora Bora. Le déroulement des faits ? Il ne s’en souvient plus de manière précise. Comment tout a commencé ? Non plus.

Devant la cour d’assises, Henry T. explique que Sandy l’avait frappé en premier. Une affirmation remise en cause par les conclusions des médecins légistes : aucune lésion qui peut indiquer que Sandy a frappé. Sur le banc, le père de Sandy, les traits marqués, pousse un grand soupire de frustration.

James Lau, avocat de l’accusé, a livré son analyse à la sortie de la salle d’audience :

« Chacun a vécu la situation à sa manière. Pour Henry, la voiture conduite par Sandy lui fonce dessus. Il ne doit sa survie qu’à avoir sauté par-dessus le capot. »

La défense, en se basant sur les conclusions des experts, estime que son client s’est retrouvé dans une situation de stress immense le soir du drame.

« Pour lui, il encourait un véritable danger. »

Maitre Dubois, avocat de la famille, balaie d’un revers de main cette ligne de défense. Pour lui, l’accusé cherche une excuse pour tenter d’expliquer cet acte « d’une telle sauvagerie. »

« Celle qu’il trouve c’est de dire qu’il aurait été agressé. Sauf que l’on a bien vu ce matin encore, et il l’a dit, c’est lui qui fait arrêter le véhicule de Sandy, c’est lui qui l’insulte en premier, c’est lui qui lui demande de descendre de la voiture pour se battre avec lui. »

Le procès doit se terminer ce vendredi. C’est au cours de cette dernière journée qu’ont lieu les réquisitions de l’avocat général et les plaidoiries des avocats. Le verdict est attendu en fin de journée.

Rédaction web avec Sam Teinaore   

Maitre Lau, avocat de l’accusé

Maitre Dubois, avocat de la famille

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Îles Samoa et Tonga : fermeture des écoles pour...

Toutes les crèches et écoles primaires publiques de l'archipel des Tonga ont été fermées dans le but de contenir l'épidémie de rougeole qui sévit dans le Pacifique Sud, a annoncé jeudi le gouvernement.

Stériliser les moustiques pour combattre des maladies ? L’ONU...

L'ONU a indiqué jeudi qu'elle allait examiner s'il était possible de combattre des maladies comme la dengue ou Zika en réduisant le nombre de moustiques dans le monde, en traquant et stérilisant les mâles.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X