mercredi 18 mai 2022
A VOIR

|

Prison ferme requise contre le couple tortionnaire

Publié le

Publié le 24/08/2016 à 17:28 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:30
Lecture < 1 min.

C’était aujourd’hui que le calvaire subi par la jeune handicapée, était jugé au tribunal correctionnel. La jeune femme aujourd’hui âgée de 25 ans s’est présentée ce matin à la barre pour faire face à ses bourreaux. Son état s’est grandement amélioré depuis ce jour de juillet 2012 où elle avait été retrouvée par les gendarmes hagarde sur le bord de route à Faaa.

Elle pesait alors 33 kg pour 1m65, portait des cicatrices témoins d’anciens sévices et présentait des plaies infectées aux jambes. Les séquelles des mois de sévices vécus par la jeune femme étaient encore visibles. Elle aurait perdu l’usage de son œil droit suite aux multiple coups reçus au visage.

Un geste que la mère justifie par le besoin d’inculquer la discipline à sa fille. En revanche elle nie avoir privé sa fille de nourriture alors qu’elle a été retrouvée dans un état d’extrême maigreur et que l’enquête de voisinage révèle que la victime allait régulièrement demander à manger dans les maisons alentours. 

La mère est accusée de violences sur personne vulnérable. Le beau-père lui est poursuivi pour non-assistance à personne en danger. Le ministère public a requis 7 ans dont 5 ans ferme pour la mère et 2 ans ferme pour le beau-père. 
 

Rédaction Web

infos coronavirus