jeudi 4 mars 2021
A VOIR

|

Pollution par un navire au nord de Tahiti

Publié le

ENVIRONNEMENT - Selon les autorités, il ne s'agirait pas d'une pollution de grande ampleur.

Publié le 13/05/2019 à 7:15 - Mise à jour le 19/06/2019 à 15:08
Lecture < 1 min.

ENVIRONNEMENT - Selon les autorités, il ne s'agirait pas d'une pollution de grande ampleur.

Dimanche 12 mai vers 15 heures, le JRCC Tahiti a été informé d’une suspicion de pollution dans le sillage d’un navire ayant quitté Papeete et situé à 3 milles nautiques au large de la commune de Arue. Les signalements provenaient de deux avions commerciaux, relayés par le contrôle aérien de l’aéroport de Faa’a.

Identifié puis contacté par le JRCC Tahiti, le navire à l’origine de la pollution a stoppé sa route aux alentours de 15h30. En parallèle, le JRCC Tahiti a sollicité le concours de la brigade nautique de gendarmerie située à Faa’a. Arrivée sur zone, la vedette de gendarmerie a constaté la présence d’une pollution. Sur ordre du procureur de la République, le navire a été dérouté sous escorte de la vedette de la brigade de gendarmerie vers le port de Papeete où il a accosté en début de soirée.

Les prévisions de dérive demandées à Météo France par le JRCC Tahiti ont indiqué que les côtes de Tahiti n’ont pas été impactées dans l’immédiat (orientation de dérive vers le nord-ouest pour les prochaines 48 heures).
Même si l’appréciation de la pollution n’a pu être effectuée a priori, il ne s’agit pas d’une pollution de grande ampleur.

Ce lundi matin, un vol de relocalisation et d’évaluation de situation de la pollution devait être réalisé par l’hélicoptère interadministrations de la Marine nationale. Une reconnaissance doit être assurée par les sapeurs-pompiers.
La direction polynésienne des Affaires maritimes a été informée de la situation.

Une enquête judiciaire, ouverte par le parquet de Papeete et conduite par la gendarmerie, est en cours.

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu
Air Tahiti Rairoa Horue 2021VOIR LE DIRECT
+