vendredi 22 octobre 2021
A VOIR

|

Perquisitions chez TNAD et au ministère de l’Equipement

Publié le

Publié le 26/01/2016 à 7:30 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:53
Lecture 2 minutes

Une double perquisition a lieu ce mercredi dans les bureaux de TNAD (Tahiti Nui Amenagement et Développement) ainsi que dans ceux du ministère de l’Équipement, ont annoncé nos confrères de Radio 1. Ces perquisitions se dérouleraient dans le cadre d’une enquête pour favoritisme concernant “notamment” le projet Tahiti Mahana Beach.

La direction de TNAD se refuse pour l’instant à tout commentaire. Le procureur de la République devaient s’exprimer dans la journée.
La présidence a envoyé un communiqué aux médias confirmant “qu’à 8h,le Procureur s’est présenté, accompagné de ses agents enquêteurs”, au bureau du ministre afin de “réaliser une perquisition quant aux marchés d’assistance passés par l’Epic TNAD, de 2013 à 2015”.
Dans ce communiqué, le ministre rappelle que “depuis sa prise de tutelle de l’Epic TNAD, le 16 septembre 2014, date de sa nomination par le gouvernement du président Fritch, et à ce titre également nommé en tant que président du Conseil d’administration de TNAD, il s’est évertué à faire appliquer strictement la règle de la commande publique, comme se doit tout établissement public.

Les  marchés d’assistance passés sous sa tutelle, ont donc tous été soumis à cette règle, avec mise en place d’appels d’offres ouverts, dépouillement des offres en commission et  rapport de jugement des offres, conduisant in fine à la signature des marchés.
Ainsi, c’est en parfaite transparence et conformité avec les règles de la commande publique que le projet a été mené par TNAD sous la tutelle duministre Albert Solia, et que ce dernier et ses collaborateurs, ont laissé libre accès aux enquêteurs aux documents et supports informatiques”.

Le communiqué de la présidence : 

Rédigé par

infos coronavirus