samedi 8 mai 2021
A VOIR

|

Orofero : « Tout le monde sait qu’il y a de l’ice ici, mais personne n’en parle », raconte un habitant

Publié le

Les gendarmes qui ont interpellé le présumé chauffard recherché dans l'accident ayant impliqué le décès d'une fillette, étaient aussi à la recherche de drogue dans le quartier de Orofero. Un habitant raconte :

Publié le 10/01/2020 à 19:00 - Mise à jour le 12/01/2020 à 9:10
Lecture 2 minutes

Les gendarmes qui ont interpellé le présumé chauffard recherché dans l'accident ayant impliqué le décès d'une fillette, étaient aussi à la recherche de drogue dans le quartier de Orofero. Un habitant raconte :


Impressionnante intervention des gendarmes ce vendredi quartier Orofero à Paea. Une personne a été placée en garde à vue. Dans l’après-midi, le parquet confirmait qu’il s’agissait du présumé chauffard recherché suite à l’accident ayant entraîné le décès d’une fillette mercredi soir dans la commune.

Mais cela ne s’arrête pas là. Un habitant, témoin de la scène, raconte sous couvert d’anonymat : « À 7 h 30 ils sont arrivés. Ils ont mis un fourgon en travers de la route pour plus que personne ne monte. Ils ont tout de suite interdit aux voitures de remonter pour aller plus haut et ensuite ils ont déployé les hommes du PSIG (peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie, NDLR) et après, ont commencé à fouiller les servitudes avec des chiens, la brigade cynophile. Il y avait au moins une dizaine de fourgons de gendarmerie. »

« À mon avis les gens qui ont des Porsche ne viennent pas ici pour acheter des bananiers. »

Un habitant du quartier Orofero

Selon lui, les gendarmes sont repartis avec des plants de cannabis, mais ils visaient aussi une autre drogue : « Le gendarme que j’ai entendu sur la route a dit que ce n’était pas possible pour certaines personnes de se proclamer roi du quartier de Orofero. Il a dit que ce n’était pas une zone de non-droit et qu’il faisait la guerre contre cette drogue. Il parlait bien de l’ice. Apparemment, il visait particulièrement certaines personnes. De toute façon ils savent qu’ici il y a de l’ice. Tout le monde sait qu’il y a de l’ice mais personne n’en parle. (…) Le soir il y a souvent du passage. À 11 heures, il y a des gens qui ne sont pas du quartier et ce sont des grosses voitures qui viennent. À mon avis, les gens qui ont des Porsche ne viennent pas ici pour acheter des bananiers. »

Ce témoin raconte que les gendarmes recherchaient dans le quartier le véhicule du chauffard présumé qui serait impliqué dans l’accident ayant coûté la vie à une fillette de 6 ans. Et « d’après des amis du conducteur, il se serait débarrassé du véhicule. »

Y a-t-il un lien entre l’accident et l’ice ? Le chauffard présumé était il sous l’empire de la drogue au moment des faits ? L’enquête est toujours en cours.

infos coronavirus