lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Ordonnances royales : Henri Renaud de la Faverie relaxé en appel

Publié le

Publié le 29/08/2018 à 6:33 - Mise à jour le 13/06/2019 à 13:20
Lecture < 1 min.

La cour d’appel a rendu son arrêté ce jeudi dans l’affaire des ordonnances de la reine Pomare vendues. Henri Renaud de la Faverie, ex-magistrat, était accusé d’être en possession d’ordonnances originales de la cour de justice tahitienne signées du roi et de la reine Pomare. 

Des documents historiques appartenant au Pays qui lui avait été offerts par l’une de ses connaissances. Henri Renaud de la Faverie avait vendu les documents en 2007 chez un marchand de manuscrits à Paris pour un peu plus d’un million de Fcfp. C’est là que les enquêteurs ont retrouvé leur trace. 

En première instance, Henri Renaud de la Faverie avait été relaxé. Son avocat avait soulevé la prescription des faits, estimant que son client ne pouvait être poursuivi pour un présumé recel remontant à dix années. Le tribunal lui avait donné raison. Mais le parquet a décidé de faire appel de cette décision. 
 

Ce jeudi, la cour d’appel a rendu son arrêté. L’ex-magistrat a une nouvelle fois été relaxé, pour prescription des faits. 
Rédaction web 

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...