vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Nuutania: il aide son fils à introduire du paka par amour

Publié le

Publié le 08/05/2017 à 14:00 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:19
Lecture < 1 min.

Le père, dont le casier judiciaire est vierge, avait, à de nombreuses reprises, tenté de convaincre son fils d’arrêter « ses conneries« . Après une permission de deux jours pour conserver le lien avec sa famille,  il dépose son fils, condamné à 9 reprises, à Nuutania.

Son père a reconnu à l’audience l’avoir aidé à cacher la drogue tout en lui disant qu’il commettait une bêtise. Un geste d’amour son fils, qui lui vaut six mois de prison avec sursis. 

A la barre, son fils  a assuré que la drogue n’était pas destinée à « faire du trafic ». « On a besoin de ça à Nuutania pour éviter de péter les plombs », a-t-il ajouté Le président du tribunal lui a alors fait remarquer qu’il existe « des moyens légaux pour se faire soigner « .  

Le détenu lui a répondu en indiquant qu’il avait cessé de prendre des anxiolytiques qui le rendent, selon lui,  végétatif. « Je ne veux pas ressembler à un zombie à ma sortie », a-t-il dit. 

Son père, honteux de son geste, a plaidé ce matin l’amour inconditionnel pour sa progéniture. Son fils a écopé d’une peine supplémentaire de six mois de prison ferme. 
 

Sam Teinaore

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu