fbpx
jeudi 20 février 2020
A VOIR

|

Nouvelle-Zélande : alerte au tsunami après un fort tremblement de terre

Publié le

Publié le 31/08/2016 à 8:08 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:30
Lecture 2 minutes

Les autorités néo-zélandaises ont émis une alerte au tsunami et évacué des populations côtières vendredi à la suite d’un fort séisme, d’une magnitude de 7,1, au large de la partie orientale de la Nouvelle-Zélande.
 
Les autorités avaient d’abord mis en garde contre un danger “potentiel” de raz-de-marée dans les zones côtières de l’île du Nord et de la partie septentrionale de celle du Sud, qui constituent à elles seules l’essentiel du territoire néo-zélandais.
 
Mais une alerte au tsunami a été déclenchée à la suite de l’arrivée d’une vague de 30 cm de haut dans la région peu peuplée d’East Cape, environ 90 minutes après le tremblement de terre, qui est survenu à 4h37 (jeudi 16h37 GMT) et a été ressenti dans la majeure partie du pays.
 
“La première activité de tsunami a commencé. Elle se poursuivra pendant plusieurs heures”, a averti dans un communiqué la Défense civile.
 
Aucune victime ni aucun dégât n’a été signalé, mais les autorités ont appelé à l’évacuation de la population des zones côtières de la région d’East Cape, a annoncé Radio New Zealand.
 
L’épicentre du séisme était situé en mer, à un peu plus de 30 km de profondeur, à 167 km de Gisborne, une ville de 45.000 habitants de la côte nord-est de l’île du Nord, a précisé l’institut géologique américain USGS.
 
La Nouvelle-Zélande se trouve à la limite des plaques tectoniques de l’Australie et du Pacifique, zone qui fait partie de la “ceinture de feu” du Pacifique, où jusqu’à 15.000 tremblements de terre par an sont enregistrés.
 

AFP

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X