mercredi 19 janvier 2022
A VOIR

|

Métropole: la mort naturelle privilégiée dans le décès d’une jeune polynésienne

Publié le

Publié le 13/04/2018 à 8:28 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:17
Lecture < 1 min.

Selon plusieurs médias nationaux, qui relatent ce triste fait divers,  la mort de la jeune femme n’a rien de suspect au vu des constations effectuées par les enquêteurs de la police. Si pour l’heure, toutes les pistes sont étudiées, l’hypothèse d’une mort naturelle est privilégiée.

C’est suite à un avis de recherche lancé par l’Association des étudiants de Polynésie française de Montpellier pour une disparition jugée inquiétante que la police s’était emparée de l’affaire. Elle a malheureusement découvert le corps sans vie de la jeune fille, à son domicile.

Selon la police, la porte de son appartement était verrouillée et ne présentait aucune trace d’effraction. Nulle trace de lutte, ni aucun message qui pourrait laisser penser à un suicide n’ont en outre été découvert.
 

Rédaction web

infos coronavirus