fbpx
lundi 9 décembre 2019
A VOIR

|

Makemo : les trois portés disparus sont sains et saufs

Publié le

Publié le 18/01/2015 à 15:43 - Mise à jour le 29/06/2019 à 9:17
Lecture 2 minutes

Les opérations de recherche conduites depuis samedi soir au large de Makemo ont permis de retrouver ce lundi matin le navire et les trois personnes se trouvant à son bord.
Le navire a été repéré par le Gardian des forces armées en Polynésie française à l’est de l’atoll de Nihiru, à plus de 45 milles nautiques de sa route prévue. Les recherches avaient été étendues à ce secteur après examen des résultats des précédentes recherches et évaluation des différents scénarios envisageables.
Hélitreuillés par l’hélicoptère Dauphin interadministrations une heure plus tard, les trois occupants du navire sont arrivés à Makemo à 13 heures 30. Le navire sera ramené par l’un des navires participant aux recherches.

“L’issue heureuse de cette opération ne doit pas masquer le fait que 11 vols des aéronefs des forces armées en Polynésie française (Casa et Gardian) ainsi que de l’hélicoptère Dauphin inter administrations ont été nécessaires à la relocalisation du navire, tant en raison de la diversité des scénarios envisageables que des mauvaises conditions sur zone, qui ont considérablement
augmenté la difficulté des opérations de recherche”, rappelle le MRCC.
Le centre opérationnel de surveillance, de recherche et de sauvetage en mer rappelle ” la nécessité, pour les navires effectuant des trajets interîles, d’être équipés de balises de détresse. L’activation de ces balises permet en effet au MRCC de disposer immédiatement de la position du navire en difficulté, et donc de lui apporter une assistance immédiate. Si le navire retrouvé ce matin avait été équipé d’une telle balise, d’un coût de 50 000 Fcfp, les personnes se trouvant à son bord auraient pu être secourues dès samedi soir. Le signal émis par ces balises étant capté par des satellites, leur efficacité est garantie dans toute la Polynésie française, à l’inverse des moyens de communication tels que téléphones portables, rapidement hors portée réseau”.

Par ailleurs, le MRCC a tenu à saluer la participation aux recherches de nombreux navires de Makemo et de Taenga, sortis en mer alors même que les conditions étaient difficiles.

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Course-poursuite entre Mahina et Papeete : le procès reporté

L’auteur de la course-poursuite du 28 novembre était convoqué cet après-midi au tribunal pour être jugé en comparution immédiate. Le juge a renvoyé l’affaire au 2 janvier afin de pouvoir évaluer le montant des dégâts matériels occasionnés par le prévenu durant sa course folle.

Disparitions dans l’Outback australien : un corps retrouvé deux...

Le corps d'une femme a été découvert dans l'aride Outback australien, a annoncé mercredi la police qui soupçonne qu'il s'agisse du dernier des trois touristes qui s'y étaient perdus après la panne de leur voiture il y a deux semaines.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X