lundi 17 mai 2021
A VOIR

|

Màj – Raiatea : une fillette décède après avoir été attaquée par des chiens

Publié le

Publié le 24/07/2018 à 14:23 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:17
Lecture 2 minutes

C’est au PK 8 de la commune de Tumaraa que le drame s’est produit. Selon les témoignages recueillis sur place, la fillette d’un an et demi a été violemment mordue par des chiens, un dog argentin et un berger allemand. 

C’est le père de l’enfant qui aurait découvert son corps inanimé dans la soirée. Malgré l’intervention des secours, la fillette n’a malheureusement pu être sauvée.

Les deux chiens suspectés ont été enlevés à leurs propriétaires pour la suite de la procédure. Ce drame pousse les représentants de la commune à insister, une nouvelle fois, sur la nécessité de connaitre le comportement de ces animaux et de les déclarer selon la catégorie à laquelle ils appartiennent.

> 11 millions de francs d’amende 

Le non-respect des règles, qui peut aboutir à des drames de ce type, est passible de lourdes sanctions. Un maximum de sept ans de prison et prévu ainsi que des amendes comprises entre 17 000 et 11 millions de francs.

Olivier Mazat, directeur général des services de la commune de Tumaraa, expose : « Je conçois que ce n’est pas simple pour un propriétaire de chiens de savoir de quelle catégorie relève son animal. Mais sur place, nous avons des vétérinaires, nous avons aussi un certain nombre de personnes qui sont susceptibles d’apporter cette information. Je crois que le drame effroyable auquel sont confrontés la famille et les proches de l’enfant doit rappeler la responsabilité de tous les acteurs : pouvoirs publics, vétérinaires et surtout les propriétaires. »

Du côté de la justice, le parquet a ouvert une enquête, confiée à la gendarmerie de l’île, afin de faire toute la lumière sur ce triste fait divers et déterminer d’éventuelles responsabilités.
 
 

 J-B. C avec Rony Mou-Fat

 
 

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...