vendredi 23 août 2019
A VOIR

|

Mahina : un jeune homme porte plainte contre la police municipale

Publié le

Publié le 26/08/2018 à 14:21 - Mise à jour le 13/06/2019 à 13:20
Lecture 2 minutes

Vendredi en fin d’après-midi, gendarmes et muto’i se sont invités au sein de la résidence Amoe à Mahina. Un jeune homme y avait une violente altercation avec sa concubine. Mais les forces de l’ordre ont eu de grandes difficultés pour le maitriser. Aux yeux de l’intéressé, l’usage qu’ils ont fait de la force était disproportionné.

Ce dernier affirme avoir reçu des coups des policiers municipaux alors qu’il était entravé. Vetea Teissier, le jeune homme interpellé, explique : “Ils m’ont embarqué dans le fourgon, j’étais menotté, ils m’ont écrasé avec leurs chaussures et m’ont écrasé et frappé la tête… une vingtaine de coups ! Je n’étais pas calme au début. Après, je me suis calmé mais ils ne voulaient pas arrêter. J’ai ma part de responsabilité mais ils n’avaient pas à faire ça…”

> Une intervention classique

Du côté des mutoi de la commune, le son est tout autre. Les policiers disent connaitre défavorablement le jeune homme depuis longtemps. Ils assurent avoir mené une intervention classique vendredi soir. Jacques Teaotea, chef de la police municipale de Mahina, précise : “Les agents ont suivi la procédure. On assistait la gendarmerie. Les gendarmes ainsi que notre effectif avaient du mal à maîtriser le jeune homme. Les gendarmes ont dû utiliser le taser pour le maitriser. C’est encore une histoire de beuverie qui a mal tourné.”

Vetea s’est, lui, rendu à la DSP ce lundi matin pour y déposer une plainte. Il a produit un certificat médical faisant état de douleurs et de divers hématomes. Le médecin estime toutefois que ses blessures ne nécessitent pas un arrêt de travail.  
 

J-B Calvas et Sam Teinaore 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER