samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

L’homme accusé d’avoir violenté et séquestré son ex-compagne écroué

Publié le

Publié le 21/12/2017 à 13:32 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:18
Lecture < 1 min.

Il aurait ensuite séquestré la jeune femme durant une nuit à son domicile et l’aurait violée et violentée. Son ex-compagne, avec qui il entretient des relations tumultueuses depuis des années, s’est vue délivrer 10 jours d’incapacité temporaire de travail.

Devant le juge d’instruction, le mis en cause a reconnu les violences mais a nié avoir séquestré sa victime. Il a également assuré que les relations sexuelles étaient consenties.

Le juge des libertés et de la détention a néanmoins suivi l’avis du parquet en décidant d’écrouer le mis en cause à la maison d’arrêt pour la suite de l’enquête. Le magistrat a justifié son choix en expliquant qu’il craignait que l’homme ne s’en prenne de nouveau à la jeune femme.

En 2016, puis en septembre dernier, celui-ci avait en effet été condamné par le tribunal correctionnel pour des violences commises sur celle qui partageait sa vie.
 

J-B. C. 

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.