fbpx
vendredi 22 novembre 2019
A VOIR

|

L’Etat français risque d’être condamné

Publié le

Publié le 08/09/2014 à 15:34 - Mise à jour le 29/06/2019 à 9:17
Lecture < 1 min.

Il aura fallu dix années de procédures judiciaires. Mais finalement, les deux anciens travailleurs de Moruroa vont peut-être obtenir gain de cause contre l’État, selon leur avocat Philippe Neuffer, interrogé par TNTV à la sortie du tribunal administratif de Papeete ce mardi 9 septembre au matin.
Pour Roland Oldham, président de l’association de défense des victimes des essais nucléaire de Polynésie française Moruroa e Tatou, cette procédure judiciaire n’a que trop duré.
Le rapporteur public du tribunal ne considère pas non plus que c’est à la Caisse de prévoyance sociale d’endosser les frais de santé des plaignants tahitiens. L’État risque donc d’avoir à payer la totalité des indemnités qu’ils demandent. L’un est décédé et c’est sa famille qui demande réparation après avoir travaillé sur les sites des essais nucléaires français. La décision du tribunal devrait être rendue dans deux semaines, en tout cas avant le fin du mois de septembre 2014.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Californie : l’adolescent qui a ouvert le feu dans...

L'adolescent de 16 ans qui avait ouvert le feu jeudi dans la cour de son lycée près de Los Angeles, tuant deux camarades et blessant trois autres avant de se tirer une balle dans la tête, est mort vendredi après-midi à l'hôpital, a appris l'AFP auprès des services du shérif du comté.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X