fbpx
mardi 22 octobre 2019
A VOIR

|

Les Pakumotu sont de retour

Publié le

Publié le 30/01/2019 à 11:02 - Mise à jour le 07/06/2019 à 16:36
Lecture 2 minutes

Il ne faut plus dire “Repupirita Hau Pakumotu Tiama” (République indépendante Pakumotu NDLR), mais désormais “Hau Hui Ariki Tahiti Pakumotu” (État souverain Tahiti Pakumotu NDLR). Un changement de sémantique qui n’apporte pas plus de légitimité à ce mouvement associatif qui prône la restauration de la royauté en Polynésie française. 

>>> Lire aussi : Prison ferme pour le roi Pakumotu et ses disciples en appel  

Le 31 janvier 2017 le roi fantoche Pakumotu, Athanas Teiri avait été condamné à 9 mois de prison ferme pour l’organisation et la participation à un groupe de combat, deux de ces gardes du corps ont été condamnés à 2 ans de prison ferme et 300 000 Fcfp de dommage et intérêts à deux agents de la DSP qu’ils avaient menacé avec une arme à feu chargée. Le Premier ministre Pakumotu et le procureur Pakumotu ont été condamnés à payer une amende d’1 million de Fcfp. En janvier 2014, Athanase Teiri et sa fille avaient déjà été condamnés à 6 mois de prison ferme pour escroquerie. Ils avaient mis en circulation une monnaie non autorisée appelée “Patu” qu’ils utilisaient pour rémunérer les partisans de la république fantoche. 

> Vers une renaissance du mouvement Pakumotu ?

Ce jeudi matin, des policiers étaient postés à l’entrée du tribunal, de la direction de la Sécurité publique et du haut-commissariat. Le mouvement Pakumotu a adressé un courrier au Haut-commissaire afin de lui demander de restituer les biens saisis lors des multiples perquisitions aux domiciles d’Athanase Teiri et ses proches en précisant qu’ils se présenteraient aujourd’hui. Il s’agit de cartes d’identité Pakumotu et surtout de rames de papier imprimées de motifs “Patu”, la monnaie Pakumotu. Trois représentants Pakumotu se sont présentés au haut-commissariat avec des copies des courriers déjà adressés au représentant de l’État et demandant la restitution des scellées. Pour rappel, le tribunal n’a jamais retenu le chef de mise en circulation de monnaie non autorisée lors des deux procès contre Athanase Teiri et ses acolytes.

Le haut-commissaire a refusé de recevoir les représentants Pakumotu. Ils ont alors quitté le hall d’accueil du haut-commissariat. Au micro de Tahiti Nui Télévision, le nouveau Premier ministre de l’état souverain fantoche a déclaré qu’ils reviendront “pour renouveler leur demande, dans le calme”. À leur arrivée au haut-commissariat, les représentants Pakumotu ont été accueillis par une dizaine de policiers en arme et le commandant de la DSP Tamatea Tuheiava. Comme pour leur signifier que le mouvement Pakumotu n’est pas en odeur de sainteté dans la République française.
 

​Sam Teinaore

 

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Web Zone : des solutions digitales pour les sourds...

La journée mondiale de la langue des signes était célébrée le 23 septembre, celle des sourds aura lieu samedi. L'occasion de parler des solutions digitales pour apprendre ou traduire la LSF.

Web Zone : Tahiti tourisme mise sur les réseaux...

Tahiti Tourisme mise sur les réseaux sociaux pour impliquer la population dans sa nouvelle campagne de communication… Un grand casting est lancé durant tout le mois d’octobre. On en parle dans votre rubrique Web Zone.

Loma Spitz, grande dame de la chanson est décédée

Le monde de la musique polynésienne de la "belle époque" est en deuil. Loma, qui a formé avec sa soeur Mila, le duo célèbre des années 60 "Loma et Mila" est décédée aujourd'hui à l'âge de 80 ans des suites d'une longue maladie.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X