vendredi 18 octobre 2019
A VOIR

|

Les loyers du centre Vaima ne sont plus sous séquestre

Publié le

Publié le 08/05/2019 à 11:27 - Mise à jour le 07/06/2019 à 16:35
Lecture 2 minutes

Depuis décembre dernier, tous les loyers du centre Vaima étaient bloqués par la justice en raison d’un flou sur la propriété des lieux qui appartenaient autrefois à un riche homme d’affaires, Charles Brown-Petersen, décédé en 1962. Or, sa succession pose toujours problème aujourd’hui. Les consorts Banbridge assurent être ses héritiers tout comme la famille McMillan dont l’aïeule avait été adoptée par Charles Brown-Petersen.

> Lire aussi : Le Vaima au cœur d’une âpre bataille judiciaire

Ce matin, la cour d’appel a finalement décidé de lever le séquestre des loyers du Vaima comme le demandaient les Bambridge mais aussi le groupe Malmezac qui pense, lui, être propriétaire des murs. Des loyers qui avoisinent les 300 millions de Fcfp par an. “Les Malmezac ont acheté le centre Vaima. Ils sont propriétaires du centre, et jusqu’à une décision contraire, ils resteront propriétaires” a déclaré Maître Arcus Ussang, avocat de la société Centre Vaima (famille Malmezac).

Sauf que l’avocat des Bambridge estime que le sol ainsi que les bâtiments du Vaima appartiennent à ses clients depuis une récente décision de justice. “Depuis le mois d’octobre 2018, la cour d’appel est venue dire que la Sté BBC, est aussi, par la théorie de l’accession, propriétaire des murs, et donc, de l’ensemble du centre Vaima. Cet ‘argent’ revient désormais à la société BBC” explique Maître Quinquis, avocat de la Brown Building Corporation (famille Bambridge)

Mais une troisième partie est également dans la danse. Les McMillan, descendants de Denise Higgins, adoptée par Charles Brown-Petersen il y a 60 ans. Ses descendants ont lancé une action devant le tribunal civil pour être reconnus comme propriétaires du Vaima. “Le jugement d’adoption de Denise Higgins précise expressément que cette adoption porte effet au jour du décès, c’est-à-dire à mars 1962” a expliqué Jean-Claude Lollichon, avocat de la famille McMillan.

>> Lire aussi : Le loyer du centre Vaima pourrait être multiplié par 6

La requête de l’avocat devrait être étudiée dans les prochains mois. Celui des Bambridge se dit confiant, estimant que la cession du Vaima s’était faite du vivant de Charles Brown-Petersen et qu’il ne faisait donc plus partie de la succession. “Que Denise Higgins ou pas ait été adoptée, c’était sorti du patrimoine de Charles Brown-Peterson à la date de son décès, de sorte que madame Denise Higgins ne puisse absolument prétendre à rien dans cette succession” a ajouté Maître Quinquis.

Un héritage qui suscite en tous les cas bien des convoitises et qui constitue aujourd’hui l’un des plus vieux dossiers judiciaires de France.
 

J-B. C.

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui...

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

“Notre but est que l’argent public soit bien dépensé”

Le nouveau président de la Chambre territoriale des comptes, Jean-Luc Le Mercier, a pris ses fonctions mercredi en présence des hautes personnalités de l’Etat et du Pays. Il vient remplacer Jean Lachkar. Interview.

Turama vous éclaire sur le démarchage à domicile

L’enquête Fetii Fenua vient de démarrer. Initiée par l’Institut de la Statistique, elle doit permettre de mieux connaître les mouvements de population en Polynésie et leurs besoins. Des enquêteurs viendront vous rendre visite. Comment les différencier des démarcheurs ? Nous répondons à cette question avec notre invité Raiarii Tama, chargé de communication de la Direction générale des Affaires Economiques (DGAE).

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X