lundi 17 mai 2021
A VOIR

|

L’équipage d’un bonitier secouru au large des îles Sous-le-Vent

Publié le

Publié le 26/11/2018 à 9:29 - Mise à jour le 07/06/2019 à 16:38
Lecture < 1 min.

Le samedi 24 novembre 2018 à 5h41, le JRCC Tahiti a reçu le signal de la balise de détresse du bonitier Toa Hititai situé aux environs de l’atoll de Motu One, à l’ouest des îles Sous-le-Vent. Le JRCC a aussitôt engagé le Gardian de la Marine Nationale pour se rendre sur zone à environ 555 km de Tahiti et préparer l’opération de sauvetage, rejoint par l’hélicoptère Dauphin pour récupérer d’éventuels naufragés.

À l’arrivée du Gardian au-dessus de l’atoll vers 8h30, le contact a été établi avec le bateau de pêche à la dérive depuis mercredi à cause d’une avarie moteur. Sept personnes étaient à bord du bonitier. L’hélicoptère Dauphin, guidé par le Gardian, a treuillé son plongeur pour évaluer la situation à bord avant de récupérer trois membres d’équipage, pris en charge à Bora Bora vers 13 heures.

En parallèle, l’armateur, avec le concours d’un navire de pêche de Bora Bora, a lancé la mission d’assistance pour récupérer les autres membres d’équipage qui disposaient de vivres pour quelques jours. Cet événement montre une nouvelle fois l’importance de la présence de la balise de détresse à bord d’un navire et l’efficacité des moyens de sauvetage déployés qui ont réalisé plus de 11 heures de vol lors de cette opération.
 

(Communiqué JRCC TAHITI)

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...