mercredi 24 février 2021
A VOIR

|

Le tribunal donne raison à Force ouvrière

Publié le

Publié le 27/04/2014 à 13:57 - Mise à jour le 29/06/2019 à 22:47
Lecture < 1 min.

Le tribunal administratif a rendu sa décision concernant le référé déposé par la Confédération syndicale des travailleurs de Polynésie force ouvrière (FO) du 17 avril dernier. Elle demandait à suspendre l’arrêté du conseil des ministres en date du 4 avril relatif à la répartition des sièges entre les organisations syndicales d’employeurs et de salariés au conseil d’administration de la Caisse de prévoyance sociale (CPS).
L’arrêté relatif à la répartition des sièges est donc suspendu. La Polynésie française devra donc verser 40 000 Fcfp à FO Polynésie. Lire l’intégralité de la décision du tribunal administratif de Papeete :

infos coronavirus