samedi 10 avril 2021
A VOIR

|

Le procès des douaniers de l’aéroport rejugé en appel

Publié le

Publié le 11/05/2017 à 11:04 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:19
Lecture < 1 min.

Tous les mis en cause, qui travaillaient sur plateforme aéroportuaire comme douaniers, agents de change ou personnels navigants commerciaux, sont suspectés de s’être rendus de menus services, entre 2008 et 2011, en fonction du poste qu’ils occupaient.

Les agents des douanes sont ainsi soupçonnés de ne pas avoir encaissé les droits de produits importés, ou de les avoir sous-évalués, obtenant en échange des avantages comme les réparations gracieuses de leurs véhicules,  des taux de changes avantageux, voire même de billets d’avion GP.

Au mois de juillet dernier, le tribunal correctionnel avait condamné 24 des 25 mis en cause à des peines allant jusqu’à trois ans de prison avec sursis et de fortes amendes.

Contre les deux douaniers les plus gradés, il avait en outre prononcé l’interdiction à vie d’exercer. Leurs subordonnés avaient, eux, écopé d’une mise à pied comprise entre une et cinq années.

Pour rappel, cette affaire avait débuté avec l’arrestation d’un garagiste qui avait dissimulé dans les pièces de voitures qu’il importait quelque 500 grammes d’ice. Or celui-ci était le parrain de la fille de l’un des douaniers de l’aéroport.

L’enquête a toutefois démontré que les fonctionnaires ignoraient tout du trafic de drogue. Pour ces faits, le garagiste à quant à lui été condamné en 2014 à 7 ans de prison ferme.
 

Rédaction Web 

infos coronavirus