lundi 17 mai 2021
A VOIR

|

Le prêtre de Sainte Thérèse mis en examen par la Chambre de l’instruction

Publié le

Publié le 25/03/2019 à 13:33 - Mise à jour le 13/06/2019 à 13:08
Lecture 2 minutes

Le prêtre de la paroisse Sainte Thérèse, soupçonné d’agressions sexuelles sur mineurs, avait été placé sous le statut de témoin assisté début mars après avoir été présenté à un juge d’instruction. 
Le statut de témoin assisté concerne une personne mise en cause dans une affaire pénale lorsque les charges sont moins lourdes que celles qui entraînent une mise en examen.

Mais le Parquet avait fait appel de son placement sous le statut de témoin assisté. Le Parquet demandait son placement en détention provisoire. 
Ce mardi, la Chambre de l’instruction a décidé de sa mise en examen. Le prêtre a été mis en examen pour agressions sexuelles, corruption de mineurs et incitation à la consommation excessive d’alcool. Il a été laissé libre et placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de se rendre dans sa paroisse et de quitter la Polynésie. 

Les faits reprochés au prêtre se seraient déroulés à la paroisse de Sainte Thérèse à l’époque où les deux victimes étaient encore mineures. Aujourd’hui âgés de plus de 18 ans, les jeunes ont décidé de parler. Ils se sont confiés à leurs parents qui ont pris contact avec la Circas (Commission interdiocésaine de recours en cas d’abus sexuel). Un signalement a ensuite été déposé au bureau du procureur. Une plainte a été déposée le 7 mars à la DSP, suivie d’une perquisition chez le prêtre. Les policiers ont trouvé dans  l’ordinateur du prêtre, des photos et vidéos pornographiques de très jeunes adultes, probablement mineurs. 

Rédaction web 

infos coronavirus