lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

L’arnaque à l’appartement a déjà fait une victime à Tahiti

Publié le

Publié le 25/01/2018 à 14:23 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:18
Lecture 2 minutes

Très intéressé, le plaignant était entré en contact avec la personne qui avait mis l’annonce en ligne.

Par mail, cette dernière, qui présente en copie la pièce d’identité de son « mari », un Polynésien, dit se trouver en métropole pour plusieurs mois afin de suivre une chimiothérapie.

« La raison de louer le studio est de ne pas le laisser vide et non entretenu vu que ma fille qui s’occupait du studio vient de me rejoindre à Paris dans le cadre de ses études », écrit l’escroc.

Puis il demande aux futurs « locataires » deux mois de caution. Mais pour lui verser les fonds, il exige de ses correspondants qu’ils achètent des cartes bancaires prépayées et indique même où s’en procurer à Papeete.

« C’est juste un dépôt histoire de me garantir votre envie de louer le logement car comprenez que vous n’êtes pas la seule personne qui soit intéressée », écrit -t-il.

L’arnaqueur donne ensuite rendez-vous à son « locataire » afin qu’il visite l’appartement avec un « huissier » à qui il a soi-disant confié le logement. Et, entre temps, empoche l’argent.

L’homme qui est venu porter plainte à la DSP, s’est présenté à ce rendez-vous mais, bien entendu, s’est retrouvé seul. Il a néanmoins reçu un coup de fil, probablement de l’escroc, qui a trouvé un prétexte pour expliquer l’absence de l’huissier. Depuis… plus rien.

Les policiers de la DSP vont mener des investigations pour tenter de déterminer si l’arnaqueur vit en Polynésie où s’il agit depuis l’étranger. Dans le second cas de figure, il est peu probable qu’il soit un jour appréhendé.

Les policiers appellent donc la population à la vigilance pour éviter que d’autres ne tombent dans le panneau.

J-B. C.

 
 

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...