fbpx
lundi 18 novembre 2019
A VOIR

|

L’ancien boxeur écope de 23 ans de prison

Publié le

Publié le 09/09/2014 à 17:17 - Mise à jour le 29/06/2019 à 9:17
Lecture < 1 min.

Eugène Raurahi, le meurtrier de Mauitua Noho, a été condamné à 23 de réclusion criminelle par le tribunal de Papeete. Aujourd’hui mercredi 10 septembre les débats se sont concentrés sur la personnalité de l’accusé. La cour a tenté de savoir si son acte était prémédité.
Les témoignages du père et de la belle-mère d’Eugène ont révélé un homme à la vie “normale” tant qu’il ne boit pas ; mais selon son père Eugène Tehei Raurahi, son fils était considéré comme le caïd de son quartier, on venait le chercher pour arrêter les bagarres : “lorsqu’il n’est pas ivre, il est comme tout le monde, il est normal. Toutes les condamnations qu’il a eu, c’est à cause de l’alcool.”
Le psychologue parle même d’une consommation excessive d’alcool et de drogue. Il y a 2 ans, Eugène Raurahi avait déjà été condamné à 6 mois de prison avec sursis et obligation de soin, pour des faits de violence en état d’ébriété, rapporte l’avocat Robin Quinquis.
Pour l’avocat général il est clair qu’Eugène Raurahi avait prévu de tuer Mauitua Noho. La bagarre du 13 février 2013 n’avait rien à voir avec de la boxe. La famille de la victime attend depuis un an et demi que justice soit faite, rapporte maître Stéphanie Wong-Yen.
L’accusé s’est exprimé une dernière fois et a demandé pardon à la famille de la victime et à sa propre famille.
La veuve de la victime est alors sortie de la salle d’audience, parce qu’il lui est trop difficile de pardonner un tel geste.

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Coco Deane jugé pour harcèlement sexuel et moral

Le premier adjoint au maire de Arue était jugé ce matin au tribunal de Papeete, en correctionnel, pour des faits de harcèlement sexuel et harcèlement moral.

Les Polynésiens en manque de sommeil

Les vacances de la Toussaint sont désormais terminées. À Tahiti, la plupart d’entre nous en ont profité pour recharger les batteries loin des embouteillages de début et fin de journée ou des devoirs. Mais savez-vous que nous sommes tous en dette de sommeil ? De 10 heures par jour pour nos grands-parents, nos nuits sont passées à une moyenne de 7 heures 30. Quelles sont les conséquences sur notre santé et comment être moins fatigué ?

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X