mardi 19 octobre 2021
A VOIR

|

L’affaire de l’OPT jugée par la cour d’appel

Publié le

Publié le 21/06/2014 à 10:00 - Mise à jour le 29/06/2019 à 22:47
Lecture 2 minutes

Le procès en appel de l’affaire dite des annuaires de l’OPT (Office des postes et télécommunications), commence le lundi 23 juin 2014.
La Cour de cassation avait refusé au mois d’octobre 2013 de dépayser l’instruction à l’audience de ce dossier.
En janvier 2013 en première instance, le sénateur Gaston Flosse avait été condamné à 5 ans d’emprisonnement, 10 millions Fcfp d’amende et 5 ans d’inéligibilité, jugé coupable de trafic d’influence passif et de corruption active dans le cadre de l’affaire des annuaires de l’OPT.
Gaston Flosse, Hubert Haddad, Geffry Salmon, Michel Yonker et Melba Ortas avaient en outre été condamnés solidairement à payer à l’OPT la somme de 492,8 millions Fcfp, en réparation du préjudice matériel.
Lundi la cour d’appel va à nouveau juger neuf prévenus : Gaston Flosse, Simon Bénichou, Geffy Salmon, Melba Ortas, Noa Tetuanui, Hubert Haddad, Emile Vernaudon, Alphonse Teriierooiterai et Michel Yonker.
Il est reproché à l’actuel président de la Polynésie française d’avoir usé de son influence pour favoriser les affaires d’Hubert Haddad entre 1993 et 2005, en contrepartie d’avantages, notamment de versements en liquide pour un total de 191 millions Fcfp.

Retrouvez le rôle de l’audience pénale avec la nature de l’affaire en pièce jointe.

Rédigé par

infos coronavirus