fbpx
mercredi 19 février 2020
A VOIR

|

La perpétuité pour le violeur de Moorea

Publié le

Publié le 28/02/2019 à 15:57 - Mise à jour le 07/06/2019 à 16:35
Lecture 2 minutes

La réclusion criminelle à perpétuité. Les jurés, trois hommes et trois femmes, n’ont retenu aucune circonstance atténuante au bénéfice de l’accusé. Un quadragénaire à la carrure de boxeur, resté de marbre à l’annonce de la sentence.
 
Ce verdict, le plus lourd prévu par le code pénal, a été accueilli sobrement par les avocats de la victime. “Un avocat n’est jamais satisfait de voir quelqu’un partir en prison avec une peine de perpétuité, a déclaré Me Bouyssié, mais en l’occurrence les faits étaient de nature tellement grave que les jurés ont estimé aller au-delà, ce qui arrive parfois, des réquisitions du parquet.”
 
L’avocat général avait en effet réclamé une peine moindre, mais qui ne soit pas inférieure à 30 ans de prison. À “crime ultime, peine ultime”, avait tonné le magistrat.
 
“Il voulait l’éliminer, supprimer toute trace. Il n’a droit à aucune prime du fait de la survie de la victime. C’est le destin qui s’est chargé de la sauver. C’est sa force à elle. Ce n’est pas lui”, a-t-il ajouté en rappelant que la quinquagénaire, laissée pour morte sur le sol de sa maison, était parvenue dans un ultime effort à sortir de l’habitation en flammes.
 
Cette femme de 54 ans est encore profondément marquée par le calvaire qu’elle a subi. Et malgré la lourde condamnation de son bourreau, il ne sera pas aisé pour elle de tourner la page. “On a l’habitude de dire que le procès, une fois terminé, constitue un nouveau départ, a poursuivi Me Bouyssié. On peut l’espérer. Là en l’occurrence, le traumatisme a été tel qu’on est malheureusement plutôt dans l’aléas. Je ne sais pas comment elle vivra les jours à venir.”
 
En fin d’audience, l’accusé lui a demandé pardon. “J’ai mal au cœur pour ce que j’ai fait, pour ces horreurs que j’ai commises”, a-t-il soufflé. Mais durant les trois jours d’audience, le quadragénaire n’est jamais parvenu à expliquer ses actes. Il a regagné la maison d’arrêt dès le verdict rendu pour y purger sa peine.
 

Rédaction web avec Jean-Baptiste Calvas et Sam Teinaore

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Première édition des “Rendez-vous du monde du travail” le...

La Direction du travail organise le jeudi 26 mars prochain, en collaboration avec l’Université de la Polynésie française, une première édition des "Rendez-vous du monde du travail" destinée aux partenaires sociaux, représentants des organisations salariales, représentants des organisations patronales et membres des institutions représentatives du personnel (délégué du personnel, délégué syndical, membre du comité d’entreprise).

Handicap : Le CESEC favorable à un projet de...

Le CESEC a voté à l'unanimité un projet d’avis sur le projet de loi du pays portant modernisation des conditions d’attribution des prestations servies aux adultes handicapées.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X