mardi 11 mai 2021
A VOIR

|

JL Polynésie condamnée à une amende de 500 000 Fcfp pour un accident du travail

Publié le

Publié le 01/10/2018 à 8:48 - Mise à jour le 13/06/2019 à 13:20
Lecture < 1 min.

Le tribunal a estimé que les trois prévenus étaient bien coupables de blessures involontaires.

Le manœuvre aux commandes de la drague a écopé de 80 000 Fcfp d’amende avec sursis, le chef d’équipe à 80 000 francs d’amende et la société JL Polynésie, personne morale, à 500 000 Fcfp.

Le directeur de l’entreprise a, lui, été relaxé. Le tribunal a estimé qu’il ne pouvait être tenu pour responsable de l’accident dans la mesure où la direction organisait régulièrement de formations en matière de sécurité et mettait le matériel adéquat à disposition de ses salariés.

Une audience se tiendra au tribunal du travail pour déterminer les dommages et intérêts que percevra la victime.  Ses blessures lui avaient valu 3 mois d’incapacité de travail et, aujourd’hui, il souffre d’un handicap permanent de 1%. 

J-B. C.

 

infos coronavirus