mercredi 5 août 2020
A VOIR

|

Insécurité : la Cathédrale ferme ses portes

Publié le

Publié le 06/12/2015 à 14:59 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:53
Lecture 2 minutes

Dans son bulletin du dimanche 6 décembre, le Père Christophe publie un courrier adressé au maire de Papeete fin novembre. Dans cette lettre, le Père Christophe annonce la fermeture de la Cathédrale de Papeete « en dehors des heures des offices religieux ». Il évoque « l’insécurité générée autour et dans la cathédrale par la présence de deux personnes clairement identifiées ». Des personnes qui sont « actuellement presque à demeure autour de la Cathédrale. » Le religieux évoque également l’incapacité de « l’autorité civile » à assurer « une véritable sécurité autour » de la Cathédrale. 

« On constate quotidiennement qu’il y a beaucoup de SDF », admet un agent de sécurité de la commune de Papeete. Mais il raconte qu’à chaque intervention des forces de l’ordre, le Père Christophe est intervenu pour protéger ses « brebis ». « Plusieurs fois on leur a demandé de ne pas trop rester autour de la Cathédrale parce qu’il y a une école et surtout, ils boivent vraiment tous les jours », explique-t-il. « On ne les chasse pas, on les invite juste à changer de place, à être à des endroits moins visibles pour la population et pour les touristes également », poursuit l’agent. Ils sont trois, en collaboration avec la police, à faire des rondes dans cette zone de Papeete. 

Pour Guy Loussan, président de l’association de commerçants Fare toa no cathedrale, « Il y a pas mal d’insécurité au niveau de la Cathédrale, surtout en fin de journée. Quand la nuit tombe, il y a de plus en plus de sans domicile fixe et il y a effectivement un sentiment d’insécurité très important. » Selon lui, la sécurité est du ressort de la municipalité. « D’un côté, Père Christophe a son devoir d’aider les pauvres. Je comprends aussi qu’il vienne en aide (…) Mais de l’autre côté, les SDF sont un peu démunis et agressent les gens pour avoir une petite pièce. »

Le bulletin PK0 du dimanche 6 décembre :

Guy Loussan, président de l’association de commerçants Fare toa no cathedrale

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Une baisse de 29% du chiffre d’affaires pour les...

Baisse de l'indice des prix alimentaires et des prix à la consommation, baisse de la consommation électrique, mais aussi baisse du chiffre d'affaires des grandes entreprises en Polynésie : l'Institut de la statistique de la Polynésie française (ISPF) a dévoilé les indicateurs économiques de mai 2020.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV