lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Insécurité : la Cathédrale ferme ses portes

Publié le

Publié le 06/12/2015 à 14:59 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:53
Lecture 2 minutes

Dans son bulletin du dimanche 6 décembre, le Père Christophe publie un courrier adressé au maire de Papeete fin novembre. Dans cette lettre, le Père Christophe annonce la fermeture de la Cathédrale de Papeete « en dehors des heures des offices religieux ». Il évoque « l’insécurité générée autour et dans la cathédrale par la présence de deux personnes clairement identifiées ». Des personnes qui sont « actuellement presque à demeure autour de la Cathédrale. » Le religieux évoque également l’incapacité de « l’autorité civile » à assurer « une véritable sécurité autour » de la Cathédrale. 

« On constate quotidiennement qu’il y a beaucoup de SDF », admet un agent de sécurité de la commune de Papeete. Mais il raconte qu’à chaque intervention des forces de l’ordre, le Père Christophe est intervenu pour protéger ses « brebis ». « Plusieurs fois on leur a demandé de ne pas trop rester autour de la Cathédrale parce qu’il y a une école et surtout, ils boivent vraiment tous les jours », explique-t-il. « On ne les chasse pas, on les invite juste à changer de place, à être à des endroits moins visibles pour la population et pour les touristes également », poursuit l’agent. Ils sont trois, en collaboration avec la police, à faire des rondes dans cette zone de Papeete. 

Pour Guy Loussan, président de l’association de commerçants Fare toa no cathedrale, « Il y a pas mal d’insécurité au niveau de la Cathédrale, surtout en fin de journée. Quand la nuit tombe, il y a de plus en plus de sans domicile fixe et il y a effectivement un sentiment d’insécurité très important. » Selon lui, la sécurité est du ressort de la municipalité. « D’un côté, Père Christophe a son devoir d’aider les pauvres. Je comprends aussi qu’il vienne en aide (…) Mais de l’autre côté, les SDF sont un peu démunis et agressent les gens pour avoir une petite pièce. »

Le bulletin PK0 du dimanche 6 décembre :

Guy Loussan, président de l’association de commerçants Fare toa no cathedrale

infos coronavirus