jeudi 22 août 2019
A VOIR

|

Incendie : la sécheresse en cause, une maison proche du brasier

Publié le

Publié le 09/09/2016 à 13:04 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:30
Lecture 2 minutes

Les pompiers de Paea et Punaauia sont toujours mobilisés sur les hauteurs de Te Maru Ata. Le feu qui a démarré vendredi  au-dessus de la zone d’envol des parapentes s’est étalé jusqu’au-dessus de la résidence. Une habitation se trouve proche du brasier, à environ 500 mètres, ainsi qu’un pylône de télécommunication. Mais “il n’y a pas vraiment de menace”, explique Jacqui Ahini, chef de centre des sapeur-pompiers de Punaauia. Les équipes surveillent tout de même de près la maison. Des moyens préventifs ont été mis en place. 

On ne connaît pas pour l’instant l’origine exacte de cet incendie. Il s’agirait d’un feu de brousse provoqué par la sécheresse actuelle. “Nous sommes dans la période de sécheresse. On a un végétal qui est très sec. Il est prudent de faire attention de ne pas laisser le moindre point chaud puisqu’on a des conditions propices à la propagation de n’importe quel début d’incendie”, explique le colonel Tournay, directeur de la protection civile en Polynésie. 

Selon les pompiers de Punaauia, plus d’un hectare serait déjà parti en fumée. “Nous avons un secteur qui est difficile d’accès. Donc nous avons un véhicule pour faire de l’attaque et protéger les points sensibles tel que le relais de télécommunication et une maison, et puis on a un deuxième véhicule qui permet de faire des navettes de points d’eau. Et on a surtout un dispositif pour faire de la surveillance et regarder comment le feu va évoluer. On a un relief très accidenté, on a un relief avec beaucoup de petites falaises, donc on ne peut pas engager du personnel inutilement”, détaille le colonel. Un hélicoptère est également intervenu comme bombardier d’eau au-dessus des zones inaccessibles pour les équipes au sol. 

Les pompiers sont encore sur place au moment où nous écrivons. Le dispositif de protection actuellement en place autour de l’habitation et du pylône pourrait être déplacé en fonction de l’évolution de l’incendie. 

Rédaction web (Interviews Esther Parau Cordette)

Colonel Tournay, directeur de la protection civile

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urg