samedi 6 mars 2021
A VOIR

|

Il se vante d’avoir tué son chien sur le web

Publié le

Publié le 09/02/2015 à 16:43 - Mise à jour le 29/06/2019 à 9:17
Lecture < 1 min.

La publication a été activement relayée et condamnée hier sur les réseaux sociaux. Un homme s’est pris en photo avec la tête coupée de son chien, annonçant fièrement qu’il l’avait découpé. Des photos de morceaux de viande circulaient également. 
Une internaute l’a interpellé par message privé. Elle a ensuite capturé la conversation et l’a rendue publique. L’homme y déclare avoir tué son chien, car il menaçait de mordre quelqu’un. « J’aime mon chien, mais il a presque tué un saplin », écrit-il. Il dit également ne pas manger de chien. L’association Ia Maitai Te animara a condamné cet acte sur sa page Facebook. 

Selon nos confrères de Polynésie 1ère, une enquête a été ouverte pour déterminer la manière dont le chien a été tué. L’acte de cruauté envers les animaux est sévèrement puni par la loi. Si l’enquête prouve que le chien a souffert, son maître  pourrait être condamné à 2 ans de prison et 30 000 euros d’amende. Dans le cas contraire, l’affaire sera classée. Manger du chien n’est pas interdit par la loi…

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu