vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Ice et cannabis à Tautira

Publié le

Publié le 10/02/2019 à 13:35 - Mise à jour le 07/06/2019 à 16:36
Lecture 2 minutes

Le procureur de la République Hervé Leroy donnait ce lundi une conférence de presse. Le 7 février,  un deuxième laboratoire d’ice a été découvert dans la maison voisine de celui qui avait été mis à jour le 19 janvier. Hervé Leroy a livré des éléments aux médias sur la découverte du deuxième laboratoire. 

>>> Lire aussi : Un deuxième laboratoire d’ice découvert à Tautira 

C’est dans le cadre d’une patrouille que les gendarmes ont découvert des pieds de cannabis dans une propriété. À l’intérieur de l’habitation située sur ce terrain, les militaires ont découvert un ustensile en “chauffe servant à confectionner de l’ice” ainsi que des bidons de produits chimiques, plusieurs plaquettes de médicaments en vente libre “servant à extraire une molécule entrant dans la composition de méthamphétamine, environ 6 grammes de cristaux s’apparentant à de l’ice et plus de 5 kg d’herbe de cannabis.” 

>>> Lire aussi : Ice : le Pays veut renforcer les règles pour les médicaments contenant de la pseudo-éphédrine

Une enquête a été ouverte. L’occupant des lieux, “âgé de 40 ans”, a été placé en garde à vue dès le lendemain. Il a reconnu avoir ouvert ce laboratoire fin 2017 “après avoir consulté sur internet des sites exposant la méthode pour confectionner de l’ice.” Il a également expliqué avoir reçu l’aide de deux individus qui finançaient son activité et l’aidaient dans la fabrication. L’homme a expliqué qu’il ne vendait pas de méthamphétamine, mais en consommait. Il a avoué en revanche qu’il offrait du cannabis de ses cultures à ses amis depuis longtemps. 

L’homme a été présenté à un juge d’instruction . L’enquête devra permettre d’identifier toutes les personnes ayant pris part à la fabrication et la vente d’ice. Les fabricants risquent de 20 ans de prison. 

​Rédaction web 

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV