mardi 18 mai 2021
A VOIR

|

Faa’a : pour une bouteille de bière consignée, la soirée se termine à coups de couteau

Publié le

Publié le 29/04/2018 à 15:42 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:17
Lecture 2 minutes

Vendredi, aux alentours de 20 heures, le ton est monté entre les deux protagonistes, l’oncle ne supportant plus les « piques » de son neveu. Plus costaud que son cadet, il lui décoche quelques coups de têtes et de poings.

Sonné, le neveu quitte alors les lieux en emportant une bouteille de bière consignée ….qu’il n’avait pas achetée.  Ce qui n’a pas été du goût de son oncle. Furieux, celui-ci lui emboîte le pas et le frappe de nouveau.

Le plus jeune rentre alors à son domicile dont il ressort aussitôt, un couteau de boucher d’une lame de 20 centimètres à la main. Puis il porte au moins trois coups à son proche : au visage, dans le cou et au thorax, lui occasionnant de profondes plaies.

« Il est plus grand et plus fort que moi. Je voulais lui faire peur. Dans la maison, j’avais deux choix. Soit la boule de pétanque, soit le couteau. Avec la boule de pétanque, je lui aurais cassé le crane », explique, pour se défendre, le prévenu.

Son oncle a dû subir plusieurs interventions chirurgicales mais ses jours ne sont pas en danger. Il s’est vu délivrer 15 jours d’incapacité temporaire de travail (ITT).

Mais compte tenu de son attitude belliqueuse durant la soirée, le tribunal a considéré qu’il était « responsable à 50% de son préjudice ». Ce qui pèsera dans les chiffrages des dommages et intérêts que son neveu devra lui verser. Ce dernier a été écroué à la maison d’arrêt dès le jugement rendu.

J-B. C.

 
 
 
 
 
 
 

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...