lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Faa’a : des maraîchers victimes d’un chauffard

Publié le

C'est un accident qui a fait peu de bruit, et pourtant, une maraîchère a été victime d’un chauffard alors qu’elle dormait avec son mari dans son stand du marché de Faa’a, au soir du 31 décembre. La victime est aujourd’hui à l’hôpital. Sa vie n’est pas en danger mais la famille est sous le choc.

Publié le 07/01/2021 à 11:22 - Mise à jour le 07/01/2021 à 11:28
Lecture 2 minutes

C'est un accident qui a fait peu de bruit, et pourtant, une maraîchère a été victime d’un chauffard alors qu’elle dormait avec son mari dans son stand du marché de Faa’a, au soir du 31 décembre. La victime est aujourd’hui à l’hôpital. Sa vie n’est pas en danger mais la famille est sous le choc.

Sur le marché situé en bord de route, à Faa’a, le stand d’un couple de maraîchers est complètement détruit. Alors qu’il dormait à l’intérieur par peur des vols, un chauffard est venu s’encastrer dans la structure. Aujourd’hui tous les débris ont été ramassés mais la famille est sous le choc.

« C’est l’hôpital qui nous a contactés à 03h30 du matin, pour nous prévenir qu’il fallait venir voir mamie. On a été choqués, on était à Moorea et on ne comprenait pas quelle était la situation exacte », raconte Yasmina Brichet, la belle-fille de la victime.

Yasmina Brichet, belle-fille de la victime – crédit photo TNTV

A l’origine de l’accident :une conductrice qui tente d’écraser son mari infidèle

Les faits se sont déroulés peu avant minuit le soir du Nouvel an. Une dame en état d’ébriété, seule dans son véhicule, a voulu en finir avec son mari infidèle. Elle tente de l’écraser alors qu’il se trouvait sur le bas-côté mais la course folle se termine dans le stand du couple. Si le mari est indemne, la mère de famille a été transportée à l’hôpital.

« Elle s’est levée pour sortir afin de regarder les feux d’artifices, et après, il y a eu un fracas! Deux stands ont été complètement fracassés. Je remercie tous les jeunes qui ont aidé ma grand-mère. Elle était complètement coincée entre les contreplaqués et ne pouvait plus bouger ».

Crédit photo : TNTV

La dame d’une soixantaine d’années se retrouve avec 10 côtes cassées, une rupture de la rate et les poumons endommagés. Une plainte a été déposée. Une enquête est en cours.

infos coronavirus