mercredi 21 avril 2021
A VOIR

|

Enquête : Bruno Marty en garde à vue à la DSP

Publié le

Publié le 20/06/2017 à 13:52 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:19
Lecture < 1 min.

Concernant la TEP, une enquête a été ouverte l’an dernier pour « détournement de fonds publics » et « prise illégale d’intérêts » dans le cadre du règlement d’un contentieux entre la société Transport d’Energie Polynésie et l’ancienne société de Bruno Marty, la Spres.  

Cette dernière avait obtenu un marché de près de 170 millions de Fcfp pour la pose d’un câble de haute tension à Arue. Or, en raison de fortes crues, les travaux avaient dû être refaits mais ils auraient été doublement facturés par la Spres.  

La deuxième enquête, toujours relative à la Spres, est ouverte pour « abus de biens sociaux ». Les enquêteurs de la DSP soupçonnent l’ancien ministre d’avoir utilisé plusieurs dizaines de millions de Fcfp appartenant à la société pour des dépenses personnelles.

Rédaction Web 

 
 

infos coronavirus