mercredi 25 mai 2022
A VOIR

|

Education : la révocation de Sabine Boiron annulée

Publié le

Publié le 16/10/2017 à 12:47 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:19
Lecture < 1 min.

Le vice-recteur avait pris un arrêté de révocation après la condamnation, en 2014, de Sabine Boiron à un an de prison avec sursis pour usage de stupéfiants.
 
Or, “l’incompatibilité entre les faits reprochés et le maintien dans les fonctions d’enseignante ne peut être regardée comme établie”, a estimé le tribunal administratif dans son jugement.
 
La juridiction souligne également que si le vice-rectorat a argué de la mise en examen de Sabine Boiron pour proxénétisme (affaire qui devrait être jugée l’année prochaine) pour justifier sa révocation, la procédure pénale est “toujours en cours“.  Et que, de ce fait, l’intéressée est présumée innocente.
 
Le tribunal administratif a donc annulé l’arrêté de révocation pris par le vice-recteur. Mais cette décision ne signifie pas pour autant la réintégration de Sabine Boiron dans l’administration. La jeune femme est à l’heure actuelle en disponibilité.
 
 

J-B. C.

 
 

infos coronavirus