samedi 27 février 2021
A VOIR

|

Deux détenus se battent : « Il disait qu’il était champion de boxe »

Publié le

Publié le 01/02/2017 à 8:39 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:21
Lecture < 1 min.

Ce quadragénaire condamné par le passé pour viol et pour un vol qui s’était soldé par la mort d’un homme, avait porté plusieurs coups au visage de la victime en février dernier. La raison de son énervement: la porte de la cellule qui n’était pas fermée.

Le ton est monté et le quadragénaire s’est mis à frapper mais sans occasionner de blessures à son camarade de détention . »Quand je l’ai vu la première fois il m’a dit qu’il était champion de boxe de Tahiti . Pourquoi il me dit ca?. C’est quelqu’un de très orgueilleux » a déclaré, en guise de défense , le mis en cause.

Libérable l’année prochaine, celui-ci a finalement été condamné à une amende de 50 000 Fcfp et devra verser 30 000 Fcfp de dommages et intérêts à sa victime . Il a ensuite regagné la maison d’arrêt, toujours sous bonne escorte des gendarmes .
 

J-B.Calvas

infos coronavirus