mardi 15 juin 2021
A VOIR

|

Deux ans ferme et 15 millions d’amende pour le tenancier du tripot clandestin

Publié le

Publié le 09/10/2017 à 15:53 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:19
Lecture < 1 min.

L’organisateur, six de ses comparses, assimilés à des croupiers ou banquiers, et un couple de restaurateurs qui louait la maison, comparaissaient ce mardi devant le tribunal. Tables de poker, roulettes, un vrai tripot clandestin qui fonctionnait 7 jours sur 7 et qui comptait une clientèle fidèle. Selon une estimation cette petite entreprise générait un bénéfice de 80 millions Fcfp par an.  

A l’issue des délibérations, le tribunal a condamné, l’organisateur à deux ans de prison ferme et 15 millions d’amende. Les six employés à des peines de prison avec sursis allant d’un an à 4 mois de prison et à des amendes allant de 500 000 à 5 millions Fcfp. Quant au couple de restaurateur, il a été relaxé.

Pour Me Myriam Toudji, avocate d’un des « croupiers », son client a été trompé, pensant travailler dans un cercle de jeux en règle avec la loi. « On avait indiqué à mon client qu’il s’agissait d’un cercle privé dans lequel n’intervenaient que des gens qui faisaient partie d’une association. Et comme les gens qui fréquentaient cette maison de jeux, étaient toujours les mêmes, il ne s’est pas inquiété. »

Quant au principal accusé, l’organisateur, au casier judiciaire conséquent, qui a écopé de deux ans de prison ferme et 15 millions d’amende, celui-ci a décidé de faire appel. Les autres condamnés disposent de 10 jours pour faire de même.
 

Rédaction web avec Sam Teinaore

infos coronavirus