lundi 28 septembre 2020
A VOIR

|

Des peines de 18 mois à 8 ans de prison ferme requises dans l’affaire Papy Ellis

Publié le

Publié le 15/01/2019 à 16:07 - Mise à jour le 07/06/2019 à 16:36
Lecture 2 minutes

Dix-mois à huit ans de prison ferme et 161 millions de Fcfp d’amende douanière à payer solidairement. Voici en substance les réquisitions faites par le procureur de la République, ce mercredi au tribunal correctionnel de Papeete, dans le cadre de l’affaire Papy Ellis.
 
Dix personnes comparaissent depuis mardi pour avoir participé à l’importation d’1,4 kg d’Ice de janvier à juin 2017. Un trafic qui aurait généré plus d’1,3 million de chiffre d’affaires. Tamatoa Alfonsi, dont le cas a été disjoint de celui des 10 autres prévenus, était le principal fournisseur. Frédéric Ellis, à l’encontre de qui une peine de 8 ans de prison ferme a été requise, était le principal importateur. Les autres personnes impliquées ont joué les rôles de mules, financeurs et revendeurs.
 
Du côté de la défense, on considère ces peines requises comme sévères. Car dans cette affaire, « les critères qui doivent être retenus concernent principalement la quantité d’Ice importée », explique Me Sandra Boulleret, l’avocat de l’un des prévenus. « Or en l’occurrence nous sommes sur une quantité qui est assez faible. Et je considère que les réquisitions, en tout cas en ce qui concerne mon client, ne sont pas adaptées à cette quantité, par rapport en outre à sa personnalité. »
 
« Pour la plupart d’entre eux, reprend le conseil au sujet du profil des prévenus, c’est de la survie. Et c’est quelque chose que l’on retrouve de façon récurrente dans ces dossiers d’Ice. C’est-à-dire que nous sommes face à des gens qui sont en détresse économique, financière, et qui à un moment donné profitent de cette importation d’Ice. Donc d’une certaine façon, certains sont vraiment des victimes de la société et victimes de ce trafic. »
 
Le tribunal correctionnel rendra sa décision jeudi, après avoir entendu les plaidoiries de tous les avocats de la défense.
 

Rédaction web avec Sam Teinaore et Brandy Tevero

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV