samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Des ossements découverts à Punaauia

Publié le

Des ossements humains ont été découverts lundi en fin de journée sur un terrain jouxtant le temple protestant de Punaauia. C’est lors de travaux que ces débris d’os ont été exhumés. Selon les riverains, il n'y a rien d’étonnant puisque ce site est connu pour avoir été un cimetière.

Publié le 30/03/2021 à 17:14 - Mise à jour le 30/03/2021 à 17:14
Lecture 2 minutes

Des ossements humains ont été découverts lundi en fin de journée sur un terrain jouxtant le temple protestant de Punaauia. C’est lors de travaux que ces débris d’os ont été exhumés. Selon les riverains, il n'y a rien d’étonnant puisque ce site est connu pour avoir été un cimetière.

C’est au PK 13, en face du temple protestant de Punaauia, que des employés d’une société du BTP ont fait une macabre découverte lundi en fin de journée. Ce terrain qui appartient à l’Église protestante maohi aurait, selon des riverains, accueilli un cimetière il y a plus d’un siècle. Ce que semblent découvrir les responsables religieux.

« Nous les diacres de maintenant, on ne sait même pas ce qu’il y a eu ici, confie Francis Teriitapunui, diacre de l’Église protestante maohi. Ce qu’on peut dire, c’est qu’on a récupéré du sable ici pour construire le fare purera’a en 1986. Mais quand on a construit le fare purera’a, on n’a rien vu. »

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Étonnant, puisque pour papi Tepoaitu, riverain et petit-fils de l’ancien diacre de la commune, des trouvailles du même genre ont été faites à plusieurs reprises, notamment lors de la construction du temple en 1986.

« Il y a déjà eu extraction de sable pour l’agrandissement du temple, et ils ont arrêté parce qu’il y a des milliers de squelettes qu’on a soulevé, raconte-t-il. Ce qui prouve qu’à l’époque, mon grand-père nous disait que c’est un endroit où ils ont brûlé les morts pendant la grippe espagnole. Et quand on a fait l’extraction, ça fait preuve justement que ça s’est passé comme ça à l’époque », sourit le vieil homme.

Les travaux sur ce terrain, qui doit accueillir un laboratoire de restauration, devraient reprendre très prochainement. En raison de l’ancienneté des ossements, le parquet n’a pas ouvert d’enquête. Il a demandé que ces restes puissent être restitués à l’Église protestante maohi, qui se chargera de leur trouver un lieu adéquat pour un repos, cette fois-ci, éternel.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.